Faculté de médecine et des sciences de la santé

Les chercheurs reçoivent 10 M$ en subventions

Les chercheurs de la Faculté de médecine et des sciences de la santé reçoivent 10 M$.
Les chercheurs de la Faculté de médecine et des sciences de la santé reçoivent 10 M$.
Photo : Robert Dumont

Lors du dernier concours du programme de subventions de fonctionnement des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), les forces vives de la recherche de la Faculté de médecine et des sciences de la santé ont décroché davantage de financement que la moyenne canadienne. Une bonne nouvelle qui arrive à point dans un contexte de révision budgétaire et de cure minceur.

«Nous nous réjouissons des 14 subventions décrochées dans le cadre de la compétition du concours de l’hiver, lance Jean-Pierre Perreault, vice-doyen à la recherche et aux études supérieures de la Faculté. Sur un total de 73 demandes soumises, notre taux de succès se chiffre à plus de 19 %. Nos chercheurs se comparent donc très avantageusement, car au niveau national, le taux de succès se situe sous les 14 %.»

Le professeur Xavier Roucou, récipiendaire de la découverte de l’année 2013 du magazine scientifique Québec Science pour ses travaux sur le protéome alternatif, a récolté plus de 1,2 M$ par le biais de deux octrois distincts, dont un avec le professeur Fernand Gobeil sur le développement de nouvelles molécules thérapeutiques. À l’instar des autres projets subventionnés, ces travaux prometteurs pourront se poursuivre.

Et ce n’est pas tout!

Ensemble, les 14 octrois susmentionnés totalisent plus de 8,1 M$ en fonds de recherche sur 5 ans. Près de 1,5 M$ en fonds supplémentaires ont également été remportés par les chercheurs de la Faculté, dont trois subventions de transition (parmi les 95 octroyées), une subvention de fonctionnement additionnelle dans le cadre des annonces de priorité (parmi les 15 octroyées), deux subventions de partenariat pour l’amélioration du système de santé, une subvention de fonctionnement des connaissances à la pratique, ainsi qu’une bourse de nouveau chercheur IRSC.

Ceci porte à près de 10 M$ le financement de recherche obtenu des IRSC dans le cadre des plus récents concours.

«Je tiens à féliciter toute la communauté de la recherche de la Faculté pour ce succès, poursuit le professeur Perreault. Voilà, encore une fois, un bel exemple de la vitalité et du dynamisme de notre milieu! Les efforts de la Faculté rejaillissent sur l’Université de Sherbrooke et contribuent à améliorer la santé et le mieux-être de la population.»

Le professeur Nils Chaillet a remporté deux octrois et récolté près de 300 000 $. En collaboration avec le professeur Emmanuel Bujold, il poursuit des travaux sur le processus d’aide à la décision et la gestion du risque obstétrical et du mode d’accouchement après césarienne au Québec. Son second projet, en collaboration avec le professeur Guy-Paul Gagné, porte sur la qualité des soins et la gestion du risque obstétrical du mode d’accouchement au Québec.

Un organisme indépendant : un moteur de recherche indispensable

Les Instituts de recherche en santé du Canada sont le principal organisme fédéral de financement de la recherche en santé au Canada.

«Les investissements dans la recherche en santé sont cruciaux pour nos équipes, mentionne le vice-doyen à la recherche et aux études supérieures. Les évaluations sont effectuées par des comités de pairs et seuls les projets les plus structurants sont financés!»

L’objectif des IRSC est de créer de nouvelles connaissances scientifiques et d'en favoriser l'application en vue d'améliorer la santé, d'offrir de meilleurs produits et services de santé, et de renforcer le système de soins de santé au Canada.