Cérémonie d'assermentation

174 finissants en médecine célèbrent leur parcours exceptionnel!

Les nouveaux médecins en train de prêter le serment professionnel du médecin
Les nouveaux médecins en train de prêter le serment professionnel du médecin
Photo : Robert Dumont

La Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université de Sherbrooke a souligné aujourd’hui la fin du programme de formation médicale de ses résidents. La cérémonie, qui a marqué pour plusieurs la fin de leurs études et le début de leur pratique active, s’est déroulée au Théâtre Granada. Devant près de 500 personnes, les finissantes et finissants ont prononcé le serment professionnel du médecin. Au total, 174 personnes ont terminé ou termineront leurs études en 2014.

Les nouveaux médecins de l’UMF Charles-Le Moyne
Les nouveaux médecins de l’UMF Charles-Le Moyne
Photo : Robert Dumont

Parmi ces 174 finissants, 53 % d’entre eux ont choisi la médecine de famille pour faire leur entrée dans la profession et 47 % ont choisi les autres spécialités. Parmi ceux présents à la cérémonie, 82 % ont choisi de pratiquer au Québec, les autres n’ayant toujours pas confirmé leur lieu de pratique.

«La cérémonie d’assermentation est un événement solennel et émouvant. Elle marque le passage du statut de résident à celui de médecin après de longues années de travail et rappelle aux nouveaux médecins, entourés de leurs confrères et de leur famille, qu'ils sont liés par des obligations légales, morales et éthiques», mentionne le professeur Pierre Cossette, doyen de la Faculté de médecine et des sciences de la santé. Ce dernier désire d’ailleurs remercier l’ensemble du corps professoral dévoué, soucieux du succès des finissants.

Le Dr Jean-Bernard Trudeau, secrétaire adjoint du Collège des médecins du Québec, a dirigé les finissants lors de la lecture du serment professionnel. Symbolisant leur engagement, le serment des médecins rappelle l’importance du respect des règlements et des dispositions du Code des professions ainsi que des valeurs humaines dans l’exercice de leur profession. Il provient de la tradition antique datant d’Hippocrate. Certains changements ont été apportés au serment au fil des siècles, mais la prestation de serment demeure un événement solennel pour les nouveaux médecins et leurs familles.