Nouvelle publication

Vaincre Al-Qaïda ‒ Le défi d'Obama

Cet ouvrage de Gilles Vandal et de Sami Aoun veut à la fois saisir l'évolution d'Al-Qaïda et étudier les stratégies et les tactiques mises en place par les autorités américaines pour combattre ce réseau terroriste. Il veut montrer comment les politiques de l'administration Obama ont représenté un virage important dans cette lutte.

L'approche adoptée par les États-Unis doit être vue non comme une tentative de s'immiscer dans des conflits locaux ou de répondre à des revendications populaires, mais d'abord comme une politique visant à démanteler et à vaincre Al-Qaïda, ses filiales et ses groupes associés.

En filigrane, les auteurs s'interrogent sur les répercussions légales, politiques et éthiques des moyens militaires adoptés par l'administration Obama pour combattre Al-Qaïda. Ils examinent aussi comment le président justifie moralement le recours à des frappes militaires dans des États alliés et comment il motive le recours à des assassinats ciblés pour défaire Al-Qaïda et ses composantes.

Après avoir examiné l'évolution idéologique d'Al-Qaïda, les neuf chapitres analysent donc comment Al-Qaïda a trouvé refuge en Afghanistan, en Irak, au Yémen, en Lybie, au Maghreb, au Mali, en Syrie et en Iran, et étudient la façon dont l'administration américaine a cherché à combattre et à éradiquer le réseau terroriste.

À propos des auteurs

Gilles Vandal est professeur à l’École de politique appliquée de l’Université de Sherbrooke. Il a publié, en 2011, La doctrine Obama : fondements et aboutissements (PUQ), et chez Athéna éditions L’Afghanistan ‒ La guerre d’Obama (2012) et Barack Obama et le printemps arabe (2013).

Sami Aoun est professeur à l’École de politique appliquée de l’Université de Sherbrooke. Analyste du Moyen-Orient bien connu dans les médias, il a entre autres publié Le retour turbulent de Dieu (Paris, Éditions Médiaspaul, 2011), Après le choc ‒ Moyen-Orient : incertitudes, violences et espoirs (Sherbrooke, Éditions de l’Université de Sherbrooke, 2009) et Barack Obama et le printemps arabe (Athéna éditions, 2013).