Décès du professeur Raymond van Coillie

Une carrière vouée à l'enseignement et à l'environnement!

Raymond van Coillie
Raymond van Coillie

C’est avec beaucoup de tristesse que la communauté universitaire a appris le décès de Raymond van Coillie, à l’âge de 75 ans, survenu le 13 avril 2014.

Titulaire d’une maîtrise M. Sc. en biophysique et d’un Ph. D. en sciences environnementales et spécialiste en écotoxicologie, en biotechnologie et en toxicologie environnementale, Raymond van Coillie a enseigné dans les programmes de 2e cycle en environnement à l’Université de Sherbrooke pendant plus de 20 ans.

Avant de prendre sa retraite, Raymond van Coillie a été scientifique sénior responsable de la toxicologie environnementale à Environnement Canada, conseiller scientifique aux bureaux du premier ministre du Québec, directeur en environnement aux industries CIL, professeur-directeur à l'Université Sainte-Anne et professeur à l'INRS (Université du Québec). Il a été professeur invité (1er, 2e et 3e cycles) dans plus de 20 institutions universitaires au Québec, en Europe et en Afrique, principalement dans le domaine de la toxicologie environnementale.

Pédagogue et conférencier remarquable, il est l'auteur et le coauteur de plus de 450 publications et communications scientifiques. Il a notamment publié en 2012, avec son épouse, Germaine Van Coillie, le livre L'environnement industriel au Québec : constatations et évolution. Également parmi ses nombreuses contributions, le rapport soumis en 2012 concernant le traitement des eaux de fracturation du gaz de schiste par les usines d’épuration, expertise commandée par le Vérificateur général du Québec sur la capacité des usines de traitement des eaux de prendre en charge ces substances et de les éliminer lors du traitement. En août 2013, Raymond van Coillie a été nommé à titre d'expert-scientifique au comité-conseil pour la municipalité de Shannon, créé par la Direction régionale de santé publique de l'Agence de la santé et des services sociaux de la Capitale nationale.

Tout au long de sa carrière, Raymond van Coillie aura reçu six prix scientifiques, dont la distinction Fernand-Seguin en 2005 de Réseau Environnement, remise à un auteur d’un article technique de la revue Vecteur Environnement pour souligner l’excellence et la rigueur.

Enseignant à l’UdeS depuis 1992, Raymond van Coillie a toujours placé au cœur de ses priorités la réussite de ses étudiantes et étudiants dont il était très aimé et admiré, notamment parce qu’il prenait soin d’appuyer ses enseignements d’anecdotes et d’exemples concrets tirés de sa vaste expérience. Cumulant plus de 100 directions de doctorats, de maîtrises, d'essais de maîtrise et de travaux terminaux de diplômes universitaires, Raymond van Coillie aura non seulement contribué à l’avancement de l’éducation mais aussi à l’amélioration de l’environnement!

Tous les membres de la communauté universitaire, personnel enseignant, diplômées et diplômés, étudiantes et étudiants du Centre universitaire de formation en environnement et développement durable se joignent à la direction du CUFE pour présenter leurs plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches.