Concours de plaidoirie interuniversitaire canadien

La Faculté de droit remporte la prestigieuse coupe Gale pour une deuxième fois!

L'équipe de Sherbrooke était composée de Julien Ruchon, Samuel Monfette-Tessier, Gabrielle Harvey, Fanny Dubois-Grondin, Fanny Forest et Jessica Drolet.
L'équipe de Sherbrooke était composée de Julien Ruchon, Samuel Monfette-Tessier, Gabrielle Harvey, Fanny Dubois-Grondin, Fanny Forest et Jessica Drolet.
Photo : Fournie

Les étudiantes et étudiants de la Faculté de droit de l’UdeS ont remporté la 41e coupe Gale dans le cadre du plus ancien concours de plaidoirie interuniversitaire canadien, qui avait lieu les 21 et 22 février au Palais de justice Osgoode Hall de Toronto, lieu où siège la Cour d’appel de l’Ontario. C'est seulement la quatrième fois qu'une université francophone québécoise repart avec les grands honneurs et la deuxième fois pour Sherbrooke après un premier succès en 2006.

L'événement rassemblait les équipes de 19 facultés de droit canadiennes provenant de 5 universités francophones et de 14 universités anglophones. Julien Ruchon, Samuel Monfette-Tessier, Gabrielle Harvey, Fanny Dubois-Grondin, Fanny Forest et Jessica Drolet, étudiants en dernière année de droit, ont remporté la première place grâce à la qualité de leurs mémoires de leur plaidoirie.

Les plaidoiries, d’une durée de 30 minutes par plaideur, se sont tenues devant des bancs formés de membres de la magistrature. En ronde finale, le banc était composé de trois juges de cours d’appel canadiennes, dont Allan Hilton, de la Cour d’appel du Québec.

«Nos étudiants se sont démarqués par leur capacité à dialoguer avec les juges et leur vivacité d'esprit lors des réponses aux nombreuses questions de ces derniers. Ils ont aussi fait preuve d'un esprit d’équipe hors du commun», affirme Simon Roy, professeur à la Faculté de droit et superviseur de l'équipe. Fait à noter, la cause en litige était l’affaire N.S. de la Cour suprême du Canada, affaire qui portait sur la possibilité pour un témoin de conserver son niqab pendant son témoignage.

En ronde préliminaire, les étudiants de l’UdeS ont affronté l’équipe de l’Université Western en Ontario et celle de l’Université Laval, avant de s’imposer, en ronde finale, devant les équipes d’Osgoode Hall (Ontario), de Western (Ontario) et de l’UQAM. L’équipe de l’UQAM a d'ailleurs remporté le second rang, concrétisant ainsi le doublé québécois.