Lieu d’enseignement, de répétition et de prestation

L’Université de Sherbrooke confirme la vocation du Vieux Clocher

Photo : Michel Caron

Après avoir effectué l’analyse détaillée des besoins de rénovation et de mise à niveau du bâtiment abritant le Vieux Clocher, l’Université de Sherbrooke confirme son intention de rénover l’infrastructure acquise en 2009 et réaffirme sa vocation de lieu d’enseignement, de répétition et de prestation pour les étudiantes et étudiants de son École de musique. Cette décision s’appuie également sur l’arrivée prochaine d’une nouvelle salle jouxtant le Centre des arts de la scène Jean-Besré, ce qui permet de procéder à ce changement sans diminuer l’offre de diffusion sur le territoire.

Joanne Roch, vice-rectrice à l’administration
Joanne Roch, vice-rectrice à l’administration
Photo : Michel Caron

«Notre École de musique éprouve un besoin pressant d’espaces de formation et de prestation, en particulier avec le lancement de nouveaux programmes, dont le cheminement en composition et musique à l’image, explique la vice-rectrice à l’administration de l’UdeS, Joanne Roch. Le Vieux Clocher nous apparaît clairement comme une solution avantageuse pour répondre à ce besoin. Le lieu possède déjà de nombreux atouts pour ce type d’utilisation, en plus de sa proximité géographique avec notre Campus principal.»

Pour se conformer aux normes publiques et aux exigences d’une formation musicale universitaire, le bâtiment du Vieux Clocher de l'UdeS doit subir d’importants travaux de mise à niveau sur les plans de la sécurité, de la qualité acoustique, etc. Les deux étages de l’édifice seront rénovés et aménagés afin de combler plusieurs besoins de l’École. L’institution consacrera 1,5 M$ à la rénovation et à la mise aux normes du bâtiment à même ses enveloppes d’investissement.

«Cette décision s’inscrit dans le cadre de notre plan d’action Réussir 2010-2015, poursuit Joanne Roch. Nous accordons beaucoup d’importance à la qualité du milieu d’étude et de vie que nous offrons à nos étudiantes et étudiants. La rénovation du Vieux Clocher nous permettra de concrétiser cet engagement tout en diversifiant notre contribution au développement économique et culturel de Sherbrooke.»

Les démarches sont en cours afin de qualifier les locaux du Vieux Clocher auprès du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie, dans le but d’intégrer le bâtiment aux espaces reconnus par le Ministère aux fins du financement. L’Université pourra ainsi financer les travaux à même ses enveloppes d’investissement.