Prix Nobel de chimie

Quatre docteurs d'honneur de la Faculté des sciences ont reçu un prix Nobel de chimie

Martin Karplus
Martin Karplus

Photo : Université Harvard

Le 9 octobre 2013, le prix Nobel de chimie a été décerné à Martin Karplus, à Michael Levitt et à Arieh Warshel pour le développement de modèles multiéchelles de systèmes chimiques complexes. Lors de cette annonce, l'attention de la Faculté des sciences et de son Département de chimie s'est tournée vers Martin Karplus, qu'ils avaient fait nommer docteur d'honneur à la cérémonie de la collation des grades du 12 juin 1998.

Martin Karplus

Né à Vienne en Autriche le 15 mars 1930, Martin Karplus acquiert la citoyenneté américaine en 1945. Titulaire d'un baccalauréat du Collège de Harvard, il termine son doctorat au California Institute of Technology (1953) avant de poursuivre des études postdoctorales à l'Université d'Oxford. Il débute à l'Université de l'Illinois en 1955. Professeur à l'Université Columbia (1960), puis à Harvard (1966), il devient également professeur associé à l'Université de Paris-Sud en 1972; en 1974, il fait son entrée à l'Université de Paris VII.

Au cours des 35 dernières années, en plus de conserver son poste à Harvard, Martin Karplus s'est joint au Collège de France et à l'Université de Strasbourg. Il est aussi directeur du Laboratoire de chimie biophysique, un laboratoire commun du CNRS et de l’Université de Strasbourg.

Sommité mondiale dans le domaine de la chimie théorique, Martin Karplus a découvert une importante relation entre le couplage de spins nucléaires et leur position et angle au travers les liaisons chimiques dans les molécules. Il a également contribué de manière considérable dans de nombreux domaines de la chimie physique : en dynamique chimique, en chimie quantique et plus particulièrement en dynamique moléculaire avec des simulations de macromolécules biologiques. Auteur ou coauteur de plus de 800 articles, il a en outre conçu, avec ses étudiants et ses collaborateurs, un logiciel de modélisation moléculaire (CHARMM) parmi les plus répandus dans le domaine des sciences de la vie.

Autres docteurs d'honneur

Ce n'est pas la première fois qu'un prix Nobel de chimie est remis à un docteur d'honneur de la Faculté des sciences : John Charles Polanyi a reçu le Nobel de chimie en 1986 et l'UdeS lui a octroyé un doctorat honoris causa en 1987; Jean-Marie Lehn a reçu le Nobel de chimie en 1987 et le titre de docteur d'honneur de l'UdeS en 2000; et enfin Walter Kohn a reçu le Nobel de chimie en 1998 et le titre de docteur honoris causa en 2002.

Prix Nobel de chimie

Le prix Nobel de chimie est décerné une fois l'an, depuis 1901, par l'Académie royale des sciences de Suède à un scientifique dont l'œuvre et les travaux ont rendu de grands services à l'humanité par une contribution exceptionnelle en chimie.