Nouvelle publication

Le Printemps arabe : mirage ou virage?

Sami Aoun, Le printemps arabe : mirage ou virage?, Médiaspaul, 2013, 144 p.
Sami Aoun, Le printemps arabe : mirage ou virage?, Médiaspaul, 2013, 144 p.

Photo : Médiaspaul

Le «Printemps arabe» qui s’est déclenché en début 2011 a été, pendant plusieurs mois, synonyme d’espoir, de démocratisation et de liberté pour le Moyen-Orient. Près de trois ans plus tard, on évoque l’arrivée au pouvoir de l’islamisme radical, l’application de la charia, la persécution des chrétiens et d’autres minorités et le spectre de guerres civiles.

Dans un entretien avec son collègue Stéphane Bürgi, le politologue Sami Aoun se livre ici à une rétrospective des événements dans les différents pays et du rôle des puissances étrangères. Il brosse ensuite un tableau des enjeux actuels, en particulier les enjeux humains et sociaux liés au visage de l’islam qui accède au pouvoir ou s’en rapproche dans le monde arabe. L’épaisseur de la réalité ne doit pas occulter les signes d’espoir, le Printemps arabe n’a pas dit son dernier mot, et il est tout aussi prématuré de conclure à son échec qu’à son succès définitif.

À propos des auteurs

Sami Aoun est professeur à l’École de politique appliquée de l’Université de Sherbrooke et membre du groupe de recherche Société, droit et religions de cette même université. Analyste et conférencier recherché, il intervient fréquemment dans les médias. Il a publié chez Médiaspaul Le retour turbulent de Dieu (2011), Aujourd’hui l’islam (2007) et Mots-clés de l’islam (2007).

Stéphane Bürgi enseigne en sciences politiques et en études religieuses à l’Université de Sherbrooke. Doctorant en études du religieux contemporain, il s’intéresse aux rapports entre politique, culture et religion. Il a publié chez Médiaspaul Occident et rencontre des cultures : la pensée de Benoît XVI (2012).