1re au Québec pour l’augmentation de ses revenus de recherche

L’Université de Sherbrooke au 11e rang des grandes universités de recherche au Canada

Photo : Martin Blache

Selon le classement 2013 du Canada's Top 50 Research Universities diffusé par la firme Research Infosource, l’Université de Sherbrooke se hisse au 11e rang parmi les plus importantes universités de recherche au Canada alors qu’elle était 16e l’an dernier. Les subventions et les contrats obtenus ont connu une hausse de plus de 27,3 %, pour atteindre 185,2 M$ en revenus de recherche, plaçant l’Université de Sherbrooke au 1er rang québécois pour l’augmentation de ses revenus de recherche et 2e au Canada.

«Je suis très fière de cette illustration de la performance de nos professeures et professeurs qui mettent à profit leur passion et leur persévérance pour repousser les frontières de la connaissance au sein des neuf facultés, explique la rectrice, Luce Samoisette. Déjà reconnue comme un des trois principaux pôles de recherche au Québec, Sherbrooke fait aussi partie des chefs de file de la recherche universitaire au Canada. De plus, notre 9e rang au Canada (3e au Québec) pour l’impact des publications atteste que les travaux de recherche menés à l’Université de Sherbrooke ont des retombées de plus en plus significatives à l’échelle internationale.»

Photo : Martin Blache

«L’excellente position de l’UdeS s’explique par sa capacité à catalyser l’innovation afin de créer des alliances stratégiques avec les organismes du milieu, les industries et les centres de recherche, explique le vice-recteur à la recherche, Jacques Beauvais. Nous récoltons les fruits de tout le travail réalisé dans le cadre du plan stratégique Réussir 2010-2015 qui mobilisait nos équipes pour jouer un rôle de premier plan en recherche, notamment par la sélection de thèmes porteurs qui ont un impact sur la société.»

Depuis bientôt 60 ans, le rayonnement exceptionnel de l’Université de Sherbrooke s’appuie sur des modèles uniques de maillage université-collectivité. Tant en enseignement qu’en recherche, l’UdeS crée des lieux de collaboration où les chercheurs et les étudiants de toutes les disciplines travaillent avec les intervenants de différents milieux dans un même but : répondre aux besoins de la société.

Le classement Canada's Top 50 Research Universities est fondé sur les données de 2012, les plus récentes disponibles.