Baccalauréat en traduction professionnelle

Des prix et des bourses soulignent l’excellence de nos étudiants

Réal Paquette, président de l'OTTIAQ, et Stéphan Demers, étudiant au baccalauréat en traduction professionnelle de l'Université de Sherbrooke
Réal Paquette, président de l'OTTIAQ, et Stéphan Demers, étudiant au baccalauréat en traduction professionnelle de l'Université de Sherbrooke

Photo : Caroline Morrissette, OTTIAQ

L’Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec (OTTIAQ) a remis un prix Excellence 2013 à Stéphan Demers, étudiant au baccalauréat en traduction professionnelle de l’Université de Sherbrooke. Un prix Relève a aussi été octroyé à Simon Beaulieu Gélinas.

Une bourse d’excellence d’une valeur de 1000 $ a également été remise à Éric Touchette par le Réseau des traducteurs et traductrices en éducation. Cette bourse est offerte pour la première fois à un étudiant de l’Université de Sherbrooke. Elle récompense le meilleur dossier scolaire à la fin de la deuxième année du baccalauréat et elle vise à encourager la relève en traduction. La bourse s’accompagne d’une adhésion d’une année au Réseau des traducteurs et traductrices en éducation.

«Nous sommes fiers de la relève que nous formons, et nous sommes enchantés que le milieu professionnel s’engage à la soutenir et à la faire rayonner», affirme Héloïse Duhaime, responsable des programmes de traduction à l'UdeS.

Simon Beaulieu Gélinas, étudiant au baccalauréat en traduction professionnelle de l'UdeS
Simon Beaulieu Gélinas, étudiant au baccalauréat en traduction professionnelle de l'UdeS

Photo : Caroline Morrissette, OTTIAQ

Le prix Excellence de l’OTTIAQ est décerné à la finissante ou au finissant présentant la meilleure moyenne cumulative au 15 janvier de l’année universitaire en cours. Ce prix est constitué d’un remboursement de 500 $ des frais liés au programme de mentorat de l’Ordre.

Le prix Relève est décerné à l’étudiante ou à l’étudiant de deuxième année qui a obtenu la meilleure moyenne cumulative de la cohorte au terme des 45 premiers crédits du programme. Ce prix est constitué de l’inscription au congrès de l’Ordre et de l’inscription à l’Ordre à titre d’étudiant pour une année.

Ces prix sont offerts aux meilleurs étudiants de cinq universités québécoises dont le programme en traduction mène au titre de traducteur agréé. Ils ont été remis dans la foulée de la Journée mondiale de la traduction, qui a lieu le 30 septembre chaque année.