Gordon Monahan : A Piano Listening to Itself

Gordan Monahan, A Piano Listening to Itself, installation sonore multimédia.
Gordan Monahan, A Piano Listening to Itself, installation sonore multimédia.

Entre les mains de Gordon Monahan, les objets du quotidien deviennent des instruments, les instruments traditionnels créent de nouveaux sons étonnants et les éléments de la nature se prennent pour des musiciens. Jusqu’au 6 octobre, la Galerie d’art du Centre culturel de l’Université de Sherbrooke accueille l'exposition A Piano Listening to Itself, de l'Ontarien Gordon Monahan, compositeur et artiste du son.

Cet innovateur de la musique et de l’art sonore a puisé dans ses études et expériences en sciences, en composition musicale et en art contemporain pour créer des installations et des performances qui redéfinissent les sons : du jamais-entendu!

De longues cordes de piano, suspendues du toit de la Galerie d’art du Centre culturel, transmettent des enregistrements sonores reproduits grâce à la table d’harmonie d’un piano situé devant le bâtiment.
De longues cordes de piano, suspendues du toit de la Galerie d’art du Centre culturel, transmettent des enregistrements sonores reproduits grâce à la table d’harmonie d’un piano situé devant le bâtiment.
Photo : fournie

Les œuvres de Gordon Monahan pour piano et pour haut-parleurs, ses vidéos, ses sculptures cinétiques et ses environnements sonores contrôlés par ordinateur abordent une variété de genres, allant de la musique de concert avant-gardiste aux installations multimédias et aux arts sonores. L’artiste juxtapose les aspects quantitatifs et qualitatifs de phénomènes acoustiques naturels et certains éléments extraits des technologies médiatiques, de l’environnement, de l’architecture, de la culture populaire et de la performance.

Cette exposition est présentée dans le cadre de l’événement biennal Espace [IM] média produit par Sporobole. L’exposition tiendra l’affiche jusqu’au 6 octobre.