L’Organisation mondiale de la santé réitère sa confiance envers la Faculté de médecine et des sciences de la santé

Paul Grand'Maison, directeur du Centre collaborateur, Martine Morin, directrice adjointe du Centre collaborateur, et Pierre Cossette, doyen de la Faculté de médecine et des sciences de la santé.
Paul Grand'Maison, directeur du Centre collaborateur, Martine Morin, directrice adjointe du Centre collaborateur, et Pierre Cossette, doyen de la Faculté de médecine et des sciences de la santé.
Photo : Robert Dumont

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) reconduit la désignation de la Faculté de médecine et des sciences de la santé comme Centre collaborateur jusqu’en 2017. Forte de cette désignation depuis 2001, la Faculté est reconnue internationalement dans le domaine du développement des ressources humaines en santé répondant aux besoins de santé des communautés à servir.

«Grâce à la qualité de ses programmes et de ses activités de soutien international pour la formation des professionnels de la santé, la Faculté a tous les atouts pour répondre aux objectifs de cette désignation pour les quatre prochaines années», mentionne le Dr Paul Grand’Maison, directeur du Centre collaborateur depuis 2001.

Projets retenus pour cette désignation

À titre de Centre collaborateur, la Faculté s’engage à contribuer à des actions structurantes de l’Organisation panaméricaine de la santé (le Bureau des Amériques de l’OMS) et à poursuivre ses activités spécifiques au Mali, en Uruguay et en Haïti.

Présents depuis plus de 15 ans au Mali, ses professeurs y ont encadré plus de 300 professionnels (résidents en médecine, médecins en pratique, infirmières) dans un stage de santé internationale. Ils y ont soutenu le développement professionnel des équipes soignantes locales œuvrant dans des centres communautaires de santé. La Faculté contribue activement à la mise en place d’un programme de résidence en médecine de famille avec la Faculté de médecine de Bamako : une vingtaine de résidents ont débuté leur formation et les premiers diplômés maliens le seront en 2015.

Depuis 2007, la Faculté collabore avec la Faculté de médecine de Montevideo en Uruguay pour mieux orienter le programme de formation médicale vers les besoins de la population et améliorer la formation clinique des étudiantes et étudiants. Ses professeurs contribuent aussi à la consolidation du programme de résidence en médecine de famille existant dans ce pays depuis une dizaine d’années; leurs interventions ont touché le développement pédagogique des professeurs, la supervision des étudiants et des résidents et l’évaluation de leurs compétences cliniques.

La Faculté de médecine et des sciences de la santé a été l'une des premières à réagir à la suite du séisme en 2010 en Haïti. Après quelques missions de soins, elle a réorienté son action vers le soutien à la formation médicale et au développement des ressources humaines. Depuis 2010, plus de 40 missions ont été complétées. Principales activités : enseignement de contenus spécifiques pour lesquels les ressources haïtiennes sont limitées, développement pédagogique des professeurs, soutien à l’organisation des programmes et à la gouvernance facultaire, réflexion en regard de la formation des futurs médecins de famille, etc. La Faculté vise à développer un projet intégré d’interventions dans le domaine du développement des ressources humaines en santé en Haïti dans les prochaines années.

Une reconnaissance unique

«Le renouvellement de la désignation reconnaît encore une fois l’expertise de la Faculté de médecine et des sciences de la santé, mais surtout son engagement à poursuivre ses activités d’appui au développement international, activités qui impliquent nos professeurs et nos étudiants et qui ont un impact significatif dans les pays où elles se déploient. Cet engagement et l’expertise de la Faculté sont donc au cœur de cette reconnaissance dont nous pouvons tous être fiers», dit le doyen Pierre Cossette.

La Faculté de médecine et des sciences de la santé est le seul Centre collaborateur francophone de l’OMS dans le domaine du développement des ressources humaines en santé dans le monde francophone et est l’un des quatre centres de ce domaine en Amérique du Nord, les trois autres étant situés aux États-Unis. Paul Grand’Maison est directeur du Centre collaborateur depuis 2001, et Martine Morin en est la directrice adjointe depuis 2009. De nombreux professeurs de la Faculté, dont des leaders dans le domaine de la collaboration internationale et de la formation, contribuent aux activités du Centre.