Refonte du dossier étudiant informatisé

Phase deux enclenchée!

Amorcé au cours de l’année universitaire 2009-2010, le projet de refonte du système de gestion du dossier étudiant entame maintenant sa deuxième phase de développement : concevoir et déployer la solution technologique. La première phase du projet consistait à définir et à choisir la solution technologique à partir de laquelle s’articulera le nouvel outil de gestion informatique. Deux options ont été envisagées : utiliser un progiciel ou développer un système en partenariat avec un fournisseur externe.

Après analyse, le développement du système en partenariat avec un fournisseur externe a été sélectionné. Ce nouvel outil de gestion informatique sera donc développé par l’équipe projet, le Service des technologies de l’information de l'UdeS et un fournisseur externe, soit la firme Exagon, dans une interface et un cadre technologique différents de ceux utilisés pour SOFE. Le choix du développement en partenariat ainsi que le choix du fournisseur bouclent ainsi la première phase du projet et ouvrent la porte à la deuxième phase. Cette étape s’échelonnera jusqu’en 2018-2019.

Au cours de la prochaine année, l’équipe de travail se penchera principalement sur l’élaboration de l’architecture de ce nouveau système. Toutefois, dès que certains choix seront bien ancrés, l’équipe entamera les activités de développement pour favoriser un déploiement progressif du nouveau système.

Processus rigoureux

Puisqu’il est en lien avec toutes les étapes du parcours universitaire de chaque étudiant, de l’admission à la diplomation, cet outil de gestion informatisé est d’une importance capitale.

«L’option choisie découle d’un travail rigoureux et minutieux, car la préoccupation principale à la base du processus décisionnel a toujours été l’étudiant et sa réussite. Nous voulions un outil de gestion flexible pouvant répondre à ces impératifs», précise Lucie Laflamme, vice-rectrice aux études.

Ayant atteint les limites de son développement, le SIIG – un système mis en place en 1988 – fait place à un nouveau système en matière de gestion informatisée de dossiers étudiants, lequel permettra une plus grande flexibilité en lien avec la réalité actuelle des programmes d’études (parcours étudiants multiniveaux, temps partiel accru, programmes multifacultaires, etc.), le tout également plus compatible avec les technologies mobiles.