Prix remis à Patricia Bourgault pour le programme PASSAGE

Une aide concrète pour les personnes aux prises avec la douleur

Mme Kathryn Raymond de la pharmaceutique Purdue, la professeure Patricia Bourgault et la professeure Judy Watt-Watson, présidente de la Société canadienne de la douleur, lors de la remise du prix à Winnipeg le 9 mai dernier.
Mme Kathryn Raymond de la pharmaceutique Purdue, la professeure Patricia Bourgault et la professeure Judy Watt-Watson, présidente de la Société canadienne de la douleur, lors de la remise du prix à Winnipeg le 9 mai dernier.
Photo : fournie

Les efforts de Patricia Bourgault pour aider les personnes atteintes de fibromyalgie et de lombalgie sont récompensés par la Société canadienne de la douleur. Le programme PASSAGE, que son équipe a mis sur pied en partenariat avec l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, est désormais offert dans 10 centres au Québec, dont le Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke. De nombreuses personnes peuvent ainsi mieux gérer les symptômes et gagner en qualité de vie.

Professeure à l’École des sciences infirmières, Patricia Bourgault a mérité en mai le prix Projet interprofessionnel en soins infirmiers 2013 de la Société canadienne de la douleur. Le projet mis en lumière est le Programme d’apprentissage de stratégies d’autogestion efficaces (PASSAGE) que la chercheuse a conçu avec une équipe du Centre de recherche clinique Étienne-Le Bel du CHUS, en partenariat avec l’Université du Québec en Abitibi.

«Je suis très fière du travail accompli par toute l’équipe du programme PASSAGE qui comprend, entre autres, des psychologues, des ergothérapeutes, des médecins et des chercheurs en sciences de la santé», indique Patricia Bourgault.

Le cauchemar de la fibromyalgie

Syndrome de douleur chronique complexe et mal connu, la fibromyalgie affecte 900 000 Canadiens. Selon les recherches, un dérèglement du système nerveux chez les personnes atteintes causerait différents troubles psychologiques et physiques. Les principaux symptômes sont la douleur diffuse, la fatigue persistante, des troubles du sommeil et de l’humeur, des troubles cognitifs et gastro‐intestinaux, et autres.

Les effets tangibles du programme

L’équipe du programme PASSAGE comprend entre autres des psychologues, des ergothérapeutes, des médecins et des chercheurs en sciences de la santé.
L’équipe du programme PASSAGE comprend entre autres des psychologues, des ergothérapeutes, des médecins et des chercheurs en sciences de la santé.
Photo : Robert Dumont

PASSAGE permet aux personnes atteintes d’acquérir des outils et de développer des stratégies d’autogestion de la douleur. Réunis en groupes de huit, les participants sont accompagnés de deux professionnels de la santé provenant de champs complémentaires tels que la santé physique et la santé mentale. Durant 11 semaines consécutives, ils établissent un contrat thérapeutique incluant des objectifs personnels. Les intervenants offrent notamment des conseils nutritionnels et proposent aux participants un programme d’exercices physiques.

Déployé au printemps 2011 dans divers établissements du réseau de la santé, PASSAGE entraîne des effets concrets. Près de 40 % des personnes participantes indiquent que leur douleur a diminué de moitié, un impact qui se maintiendrait trois mois après la fin du programme. Les participants ont aussi adopté une attitude plus positive par rapport à leur condition et ont développé de meilleures capacités d’autogestion de la maladie et des symptômes.

Prix de la Société canadienne de la douleur

Le prix Projet interprofessionnel en soins infirmiers 2013 souligne l’excellence d’une infirmière ou d’un infirmier dans la mise en œuvre d’un projet interprofessionnel pour changer les pratiques en gestion de la douleur et améliorer la qualité des soins aux patients. Le projet doit inclure deux professions autres que la profession infirmière. La Société canadienne de la douleur souligne ainsi les efforts déployés par Patricia Bourgault et son équipe afin que PASSAGE fasse maintenant partie des possibilités de traitement des personnes atteintes de douleur chronique.

L’équipe de PASSAGE

L’équipe actuelle du programme PASSAGE comprend Manon Choinière, psychologue et chercheuse à l’Université de Montréal; Anaïs Lacasse, épidémiologiste et chercheuse à l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue; Roxanne Courtemanche-Harel, coordonnatrice de l’étude; Émilie Lagueux, ergothérapeute; Sylvie Lamoureux, psychologue; et Christian Cloutier, neurochirurgien.

L’équipe impliquée dans le développement comprenait également Juliana Barcellos-De Souza, Édith Bérubé-Quesnel, Josée Boucher, Éric Chaize, Jacques Charest, Roxanne Daoust, Sophie Duhaime, Isabelle Gaumond, Annie Lachapelle, Serge Lalonde, Marjolaine Landry, Serge Marchand, Niet Nguyen, Kathy Perrier, Vanessa Roy et Mario Siane.