Peter MacLeod

Reporter les «effets» de la quarantaine

Après plus de 700 000 billets vendus en carrière, celui dont l’humour aux propos corrosifs n’a de cesse de faire lever les foules, Peter MacLeod, sera de passage avec son nouveau spectacle, Sagesse reportée, le samedi 15 juin, au Centre culturel de l’Université de Sherbrooke.

La quarantaine, passage obligé, amène son lot de réflexions et de changements dans nos vies… Peter MacLeod pourrait, comme la plupart de ses semblables, avoir deux enfants, conduire une mini-fourgonnette, avoir à négocier avec sa belle-famille et se coucher à 22 h 15 tous les soirs, mais il décide que non. L’humoriste au sourire narquois a plutôt décidé de s’assumer et de fièrement accepter que sa sagesse était reportée.

Parce que vieillir n’est pas nécessairement synonyme de s’assagir, MacLeod se donne comme mission, dans son quatrième spectacle solo, de nous convaincre de la pertinence de son choix de vie. Que l’on soit d’accord ou non avec lui, l’humoriste souligne des vérités incontournables qui ont le don d’amener le public à se reconnaître dans son propos sans censure.

Drôle, percutant et touchant, Peter MacLeod prouve, avec ce quatrième rendez-vous à la mise en scène spectaculaire, qu'il fait toujours partie de l'élite humoristique au Québec.

Pour plus de renseignements, visitez les sites Internet du Centre culturel et de Peter MacLeod dont les liens figurent ci-dessous.