Prix Denise-Paul 2013

L’Ordre régional des infirmières et infirmiers de l'Estrie honore le professeur Luc Mathieu

Maryse Grégoire, présidente de l'ORIIE, les professeurs Linda Bell, Luc Mathieu et Patricia Bourgault, ainsi que le Dr Pierre Cossette, doyen de la Faculté de médecine et des sciences de la santé, lors de la remise du prix.
Maryse Grégoire, présidente de l'ORIIE, les professeurs Linda Bell, Luc Mathieu et Patricia Bourgault, ainsi que le Dr Pierre Cossette, doyen de la Faculté de médecine et des sciences de la santé, lors de la remise du prix.
Photo : Robert Dumont

Luc Mathieu, professeur à la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’UdeS, a travaillé à améliorer la formation en sciences infirmières tout au long de sa carrière. L’Ordre régional des infirmières et infirmiers de l’Estrie (ORIIE) le reconnaît, en lui remettant le prix le plus prestigieux de la profession en Estrie, le prix Denise-Paul 2013.

Homme assidu, droit, efficace et engagé, Luc Mathieu a franchi plusieurs étapes au cours desquelles il a taillé sa réputation. Diplômé en 1978 du Collège de Sherbrooke, il a oeuvré plusieurs années comme infirmier. Il a travaillé durant plus de trois ans en Suisse dont plus d’une année comme infirmier-chef dans une unité de médecine. En 1988, il est devenu coordonnateur du programme d’appréciation de la qualité des soins et services de l’Hôpital d’Youville, puis chef de service du soutien administratif dans le même hôpital. De 1991 à 1996, il a été conseiller à la direction générale où il a accompli des tâches de responsabilité en gestion de la qualité et des systèmes d’information. Il a ensuite occupé le poste d’adjoint à la direction des soins infirmiers de 1996 à 1998 avant d’être coordonnateur du développement des systèmes d’information (1998-2000) et directeur du développement d’expertises à l’Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke (2000-2002).

Le professeur Mathieu est maintenant vice-doyen aux sciences infirmières et directeur de l’École des sciences infirmières de la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’UdeS. Il pilote avec diligence et efficacité la formation de milliers d’infirmières sur les sites de Sherbrooke et Longueuil depuis 2006.

L’influence qu’il exerce aujourd’hui au sein des soins infirmiers est le fruit d’un travail constamment marqué par le dépassement de soi et l’engagement envers la cause des infirmières et infirmiers. Si Luc Mathieu a acquis la confiance de ses collègues et patrons, c’est qu'il a su démontrer, au fil du temps, sa loyauté envers ses engagements et la foi en ses valeurs que sont l’équité et le partage.

«Luc Mathieu est un travailleur méthodique et visionnaire. Ses nombreuses qualités ont beaucoup fait progresser l’École des sciences infirmières. Je le félicite pour ce prestigieux prix», mentionne le Dr Pierre Cossette, doyen de la Faculté de médecine et des sciences de la santé.

Luc Mathieu tire sa satisfaction non pas des prix et des honneurs mais de la réalisation professionnelle des gens autour de lui, infirmières et infirmiers, professeures et professeurs, qui font rayonner la profession infirmière. Il rappelle aux autres que les relations interpersonnelles doivent être fondées sur la connaissance, le franc-parler et la bienveillance, un principe qu’il applique dans ses relations avec les autres. Généreux et humain, Luc Mathieu est un homme solide qui sait équilibrer vie personnelle et professionnelle.

Le prix Denise-Paul est attribué à une infirmière ou à un infirmier de la région qui se distingue au sein de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec par un apport particulier et enrichissant au développement et à la promotion de la profession.