Alliances stratégiques et accords de coopération à l'international

Dès 2004, l’Université de Sherbrooke a choisi d’axer une partie importante de son développement international vers la création de partenariats stratégiques avec des établissements universitaires de haut niveau.

La création de tels partenariats a l’avantage de permettre une collaboration étroite avec un nombre restreint d’établissements, créant ainsi une synergie beaucoup plus forte entre ces partenaires et l’Université de Sherbrooke. Il faut noter que la création de ces partenariats stratégiques n’empêche pas notre université de collaborer de façon étroite avec d’autres universités dans le monde. Les partenariats stratégiques ont la particularité de toucher chacune des facultés de notre université. Les projets qui y sont développés avec ces partenaires incluent toutes les facettes des collaborations universitaires telles que : échanges étudiants, participations à ces activités scientifiques pour les étudiants et les professeurs, cotutelles de thèses, collaborations scientifiques, échanges de stagiaires, créations de programmes communs, participations pour les étudiants et les professeurs à des écoles d’été, création de chaire d’études et de recherche, organisation de colloques scientifiques et  gestion organisationnelle

Certaines de ces activités sont réalisées de manière bilatérale entre notre établissement et un de ces partenaires mais un certain nombre de celles-ci impliquent jusqu’à trois partenaires.

Le choix de ces partenaires stratégiques a été fait par la direction de l’Université de Sherbrooke, en collaboration avec les directions des facultés, après plusieurs visites dans des établissements partenaires.

Outre la qualité scientifique des établissements choisis, des critères tels que le partage de valeurs communes, l’ouverture à la diversité culturelle, l’intérêt à développer une collaboration forte et ouverte avec nous et l’engagement dans le développement d’une pédagogie universitaire innovante et adaptée ont été examinés.

Pour en savoir plus, consultez le site Web de l'Agence des relations internationales.