Maureen Forrester

Docteure de l'Université

19 octobre 1985

Maureen Forrester (Katherine Stewart) est née à Montréal le 25 juillet 1930. Élevée dans un quartier francophone de Montréal, elle étudie le piano, se joint à des chœurs d'église de Montréal et commence l'étude du répertoire vocal. Elle chante comme soprano jusqu'à l'âge de 17 ans. Ses études avec Bernard Diamant débutent en 1950. Elle fait ses débuts professionnels avec la Chorale Elgar de Montréal en 1951, puis en récital en 1953. Sa première tournée en Europe remonte à 1955 et ses débuts aux États-Unis en 1956. Souvent acclamée comme l'une des plus grandes contraltos au monde, elle chante avec les plus grands orchestres et sous la direction des chefs les plus réputés. En 1965, elle amorce une carrière de professeur d'art vocal. Présidente nationale des Jeunesses musicales du Canada, elle s'implique dans de nombreux organismes d'éducation. Présidente du Conseil des arts du Canada (1983-1988), elle est également chancelière de l'Université Wilfrid-Laurier de 1986 à 1990. En 1990, elle est décorée de l'Ordre de l'Ontario et admise Panthéon des prix Juno (en dehors de Glenn Gould, elle est la seule interprète classique à recevoir cet honneur). En 1994, l'Université Wilfrid Laurier donne son nom à sa salle de récital et à un nouveau fonds de bourses d'études en musique fondé en son honneur. Maureen Forrester reçoit le Prix du Gouverneur général pour les arts de la scène en 1995, une étoile sur l'Allée des célébrités canadiennes, et le premier prix « Ruby », décerné par Opera Canada, dans la catégorie des artistes créateurs, en 2000. La même année, CBC Radio Two la présente à In Performance, et le réseau télévisé de la SRC diffuse le documentaire Maureen Forrester : The Diva in Winter dans le cadre de sa série Life and Times. Le Festival de Stratford donne un prix Maureen Forrester et présente des musiciens canadiens prometteurs dans sa série Maureen Forrester Young Artists. Maureen Forrester est décédée le 16 juin 2010.