Allocution de la professeure Luce Samoisette,
rectrice de l'Université de Sherbrooke,
à l'occasion de l'inauguration des installations du Centre culturel

Centre culturel
Le 7 novembre 2016

Mesdames, Messieurs,
Distingués invités,

Je vous remercie de votre présence à l’occasion de l’inauguration des nouvelles installations du Centre culturel de l’Université de Sherbrooke. Alors qu’il a été le cœur d’un des plus grands chantiers culturels du Québec, nous sommes très fiers de pouvoir dire aujourd’hui, avec vous et grâce à vous : mission accomplie!

L’expérience culturelle que nous offrons est maintenant plus complète et plus éblouissante que jamais, grâce à la modernisation de l’infrastructure scénique et des équipements scénographiques, à l’optimisation des aires d’accueil ainsi qu’à l’aménagement d’une nouvelle place publique. 

L’engagement formidable de notre personnel et de nos partenaires dans ce vaste projet nous a permis de passer du rêve à la réalité. Une réalité qui nous permet de consolider notre capacité d’attirer, d’émerveiller, d’inspirer et de fidéliser un public varié, mais aussi des créateurs, des artistes, des producteurs et des organisateurs d’événements de tous les horizons. Une réalité qui nous permet de réaffirmer notre position parmi les plus importants diffuseurs d’événements culturels au Canada.

La formule du Centre culturel de l’Université de Sherbrooke est originale et unique à bien des égards. Au Québec, l’UdeS est d’ailleurs le seul établissement universitaire qui agit comme pôle culturel et principal diffuseur d’une région.

À travers une programmation de haut calibre, riche et variée, avec notamment des séries comme Choux-Bizz pour les enfants, les Mordus du théâtre, Danse, Arrière cours et Carte Blanche, nous sommes très fiers de favoriser l’accès et de cultiver l’intérêt de toutes les générations.

Tout en accueillant sur scène des artistes de renommée internationale, nous continuons à accorder une place de choix aux groupes scolaires et amateurs. Il s’agit pour nous d’un bel investissement dans la relève, dans l’avenir.

Il va sans dire que la vivacité de notre milieu culturel rayonne sur toute la communauté, celle de l’Université, mais aussi celle de Sherbrooke et de l’ensemble de la région. Son dynamisme a également des effets importants sur les plans économiques et sociaux et, par le fait même, sur la qualité de vie de toute la population. Il est donc essentiel de la soutenir et d’y investir activement. 

À ce titre, je tiens d’ailleurs à exprimer nos plus sincères remerciements aux partenaires majeurs qui nous ont aidés à réunir le financement, à la hauteur de près de 10 millions $, pour la réalisation de ces travaux d’envergure : le ministère de la Culture et des communications du Québec ainsi que Patrimoine Canada. Je tiens également à souligner la Conférence régionale des élus de l’Estrie, la Ville de Sherbrooke et plusieurs partenaires individuels qui ont choisi de nous soutenir dans le cadre de la campagne majeure de l’Université.

En terminant, je vous remercie de votre appui fidèle et je souhaite à notre Centre culturel des succès encore plus retentissants! 

Merci!