Allocution de la professeure Luce Samoisette,
rectrice de l'Université de Sherbrooke,
à l'occasion du dévoilement de la Salle BCF à la Faculté de droit, dans le cadre de la campagne majeure D'avenirs et de passions

Le 9 mars 2016

Monsieur le Doyen,
Chers professeurs et professeures, collègues et amis,
Me Charpentier, associé-directeur chez BCF,
Distingués invités,

Bonsoir,

Il me fait toujours très chaud au cœur de revenir à la Faculté de droit. J’y ai poursuivi mes études et débuté ma carrière universitaire. J’y ai développé mes racines et surtout, j’y ai pris mon envol.

Ces lieux et toutes ces personnes formidables que j’ai eu le privilège d’y côtoyer me sont très chers. J’en conserve des souvenirs inoubliables. Mais aujourd’hui, c’est avant tout d’avenir dont je veux vous parler. D’avenirs et de passions  plus exactement, le thème de notre campagne majeure.

Grâce aux appuis financiers qui se concrétisent, de grands rêves prennent forme. Entre autres, celui de transformer notre bibliothèque de droit, ce carrefour de nos missions d’enseignement et de recherche, à l’image des grandes bibliothèques de droit en Amérique du Nord.

Ce projet extraordinaire permettra à nos étudiantes et étudiants, actuels et futurs, de bénéficier d’un environnement, d’outils et même de pratiques pédagogiques à la fine pointe. Il nous assurera ainsi une position de choix pour continuer à attirer les meilleurs talents.

Le local-mobile BCF que nous découvrons avec grande fierté aujourd’hui est le premier jalon du grand chantier de modernisation de notre Faculté de droit. Je tenais à être présente à cette occasion pour remercier chaleureusement l’équipe de BCF pour sa contribution remarquable. Nous sommes convaincus que votre élan de générosité en entraînera de nouveaux dans son sillon. On peut donc affirmer que vous êtes des chefs de file!

Au nom de notre communauté universitaire, merci à BCF et à tous les généreux donateurs qui nous permettent d’atteindre, de façon soutenue, les visées de notre campagne majeure et de la cinquantaine de projets exceptionnels qu’elle met de l’avant. Merci d’investir dans l’avenir : celui de la relève, celui de notre université, celui de notre société.

Bonne soirée !