Allocution de la professeure Luce Samoisette,
rectrice de l’Université de Sherbrooke,
à l’occasion de la conférence de presse soulignant le 20e anniversaire de l’École de musique

Sherbrooke

Le 5 novembre 2012

Chères étudiantes,
Chers étudiants,
Madame la doyenne,
Madame la vice-doyenne,
Monsieur le directeur,
Monsieur le chef des services français de Radio-Canada Estrie,
Distingués invités,
Chers amis,

Je veux d’abord saluer et remercier chaleureusement toutes celles et tous ceux qui se sont joints à nous aujourd’hui pour souligner le 20e anniversaire de notre École de musique. Quel plaisir et quelle fierté pour moi de partager avec vous ce grand moment de réjouissance et de célébrer ce jalon important dans l’histoire de l’Université de Sherbrooke.

Depuis deux décennies, la présence de l’École de musique au sommet du Campus principal, à proximité de notre Galerie d’art et du Centre culturel, est un peu comme une touche artistique dans le paysage de notre université.

Notre École de musique est un lieu de formation de très haut niveau. En plus de l’enseignement lié à l’interprétation et aux instruments, elle forme des musiciens complets, savants et cultivés. Leurs connaissances théoriques, notamment en musicologie, en histoire, en écriture, en édition et en culture musicales, font de ses diplômés des professionnels dont les compétences sont de plus en plus prisées, tant dans l’espace culturel que dans l’industrie.

Ce succès n’est pas le fruit du hasard. Il résulte du travail déterminé et des choix inspirés de notre remarquable équipe de professeurs, de chargés de cours et de tout le personnel qui les appuie. Je tiens à leur rendre hommage, car leur ténacité et leur talent sont les clés qui ont ouvert la porte de la réussite à l’École de musique de l’Université de Sherbrooke.

Le Québec est bien pourvu en matière d’enseignement musical. D’autres écoles, conservatoires et facultés de musique offrent des formations de qualité dans plusieurs régions de la province. Mais dans cet ensemble, notre École de musique se démarque. Nos étudiantes et nos étudiants profitent ici des atouts uniques qui font la réputation de l’Université de Sherbrooke : un enseignement de pointe dans des groupes à taille humaine; un encadrement supérieur et une disponibilité accrue des professeurs. Dans une discipline comme la musique, ces qualités ne passent pas inaperçues. Et c’est sans parler du sens de l’innovation qui a permis à l’École de musique de créer et d’offrir le seul programme de maîtrise en direction chorale au Québec.

L’École de musique de l’Université de Sherbrooke rayonne. D’abord en Estrie, où elle complète avec distinction le continuum de formation musicale offert à la jeunesse d’ici, du primaire jusqu’à l’Université, et où ses quatre ensembles enrichissent l’offre culturelle régionale. Ensuite à travers le Québec, d’où viennent une part importante de ses étudiantes et de ses étudiants attirés par le contexte d’étude exceptionnel sur lequel elle construit sa renommée depuis 20 ans. L’École de musique est une grande source de fierté pour l’Université de Sherbrooke, et je suis très heureuse d’être parmi vous pour célébrer ces deux décennies de réussite.

Merci aux bâtisseurs qui ont eu autant de vision que de ténacité; merci aux forces vives de la région pour leur appui indéfectible; merci aux étudiantes et aux étudiants qui nous font confiance; merci et bravo à l’équipe en place pour votre travail de grande qualité qui nous fait honneur.

Je terminerai en évoquant un message que nous a laissé le grand astrophysicien québécois Hubert Reeves, en octobre 2011, après que nous lui ayons décerné un doctorat d’honneur. « Notre monde a grand besoin de beauté. Quel que soit notre talent, nos connaissances et notre expérience, nous pouvons tous l’améliorer en y ajoutant un peu de beauté. »

Je vous envie certainement de la chance que vous avez de suivre cet enseignement tous les jours.

Merci, et longue vie à notre École de musique!