Allocution de la professeure Luce Samoisette, rectrice de l'Université de Sherbrooke, à l'occasion du spectacle « Unis de coeur pour Haïti »

Sherbrooke

Le 17 février 2010

Mesdames et messieurs, bonsoir.

J’aimerais tout d’abord saluer les grands instigateurs du spectacle-bénéfice de ce soir, c’est-à-dire les membres de l'Association des étudiants haïtiens de l'Université de Sherbrooke. Pour exprimer concrètement leur geste de solidarité envers leurs concitoyennes et concitoyens, ils ont eu la brillante idée de mettre leurs forces à profit et de joindre l’utile à l’agréable. Avant même d’avoir pu apprécier un seul numéro, je leur dis bravo!

Le thème choisi pour la soirée ne saurait dire plus vrai : « Unis de cœur pour Haïti »… Même si le séisme a frappé à des milliers de kilomètres d’ici, nous avons tous été touchés de très près par les images et les histoires qui nous sont parvenues.  Aussi, j’ai une pensée toute particulière pour nos étudiantes et étudiants haïtiens, de même que pour les membres de la communauté universitaire originaires de ce pays. J’adresse également mes plus sincères condoléances à tous ceux et celles qui ont perdu un être cher dans cette terrible catastrophe.

Il y a un proverbe haïtien qui dit « Beaucoup de mains allègent la charge » et au cours des dernières semaines, cet adage a pris tout son sens. Partout et par milliers, les gens se sont donné la main pour tenter d’alléger la triste réalité d’un peuple aussi digne qu’éprouvé. À la lumière de ces événements, nous avons tous constaté à quel point la vie est un don précieux.

L’élan spontané de solidarité et de générosité, nous l’avons très bien ressenti au sein de notre communauté universitaire, et j’en suis très fière. De façon concertée, nous avons mis l’épaule à la roue et, au-delà des sommes amassées, c’est la richesse de la nature humaine qui m’a le plus impressionnée. Je remercie tous ceux et celles qui ont exprimé leur appui aux gens d’Haïti, de quelque façon que ce soit, et comme les besoins sont toujours immenses, je vous invite à consulter notre site Internet pour en savoir davantage sur les actions qui se poursuivent dans chacun de nos campus.

Bien sûr, nous ne pouvons empêcher la terre de trembler, mais nous pouvons humblement contribuer à ce que le monde recommence à tourner en Haïti. Aussi, promettons-nous de ne pas tomber dans l’indifférence dans 3 mois, 6 mois, un an…. Souhaitons des actions et une reconstruction durables.

Merci de votre présence. Bon spectacle!