Allocution de la professeure Luce Samoisette,
rectrice de l'Université de Sherbrooke,
à l'occasion de l'annonce d'un projet de recherche et développement d'envergure au Centre de technologies avancées BRP-Université de Sherbrooke

Sherbrooke

Le 20 décembre 2010

Monsieur le Député de Lévis-Bellechasse,
Madame la Présidente du CRSNG,
Monsieur le Directeur des programmes de la FCI,
Monsieur le Président et Chef de la direction de BRP,
Monsieur le Président-directeur général du CTA,
Monsieur le Directeur des affaires universitaires du CTA,
Chers partenaires,
Distingués invités,

Au nom de l’Université de Sherbrooke, je tiens tout d’abord à remercier le gouvernement fédéral pour l’appui financier qu’il accorde à ce projet majeur dans le cadre du programme Partenariat Automobile Canada. Par cette subvention, il donne une autre occasion à l’Université de Sherbrooke de mettre son sens de l’innovation, son expertise et ses connaissances au service du développement de la société.

Je souhaite également remercier Monsieur José Boisjoli et toute l’équipe de BRP pour l’ouverture et la vision dont ils ont fait preuve et pour la confiance qu’ils nous témoignent une fois de plus, aujourd’hui. Merci monsieur Boisjoli !

En 2008, en inaugurant le Centre de technologies avancées BRP-Université de Sherbrooke, nous avons du même coup doté Sherbrooke et sa région d’un centre de recherche conjoint unique au Québec, dont les bénéfices sont vite devenus tangibles.

Depuis, les collaborations générées par ce partenariat stratégique s’accroissent sans cesse. L’annonce d’aujourd’hui constitue d’ailleurs une manifestation concrète de cette progression dont je suis particulièrement fière. Ce projet illustre bien comment l’Université de Sherbrooke peut jouer à la fois son rôle d’institution d’enseignement et de recherche tout en agissant comme partenaire du développement économique de la région et du Québec.

L’Université de Sherbrooke a toujours su se démarquer par la qualité et le caractère innovateur de la recherche qui s’y fait, mais aussi par sa capacité d’adaptation et la souplesse de ses structures. Le défi, pour nous, consiste à innover par les fruits de la recherche et à révolutionner les façons de collaborer.

Comme nous l’avons clairement annoncé dans notre plan stratégique Réussir 2010-2015, l’Université entend renouveler son approche distinctive en recherche et poursuivre son engagement envers le développement socio-économique de l’Estrie, du Québec et du Canada.

Nul doute que ce projet de recherche appliquée engendrera une relève compétente en génie et des retombées importantes à plusieurs niveaux.

En effet, dans le cadre de ce partenariat, non seulement nous développerons de nouvelles connaissances, mais nous formerons une vingtaine d’étudiantes et d’étudiants des 2e et 3e cycles en plus d’aider un fleuron de l’industrie à développer un véhicule innovateur qui lui permettra de se maintenir à l’avant-garde.

Cette synergie entre nos étudiants, nos professeurs engagés et leurs collègues du développement industriel stimulera chacun des partenaires et leur permettra de se surpasser.

La prospérité du Québec et du Canada passe nécessairement par l’innovation technologique et la formation d’une main-d’œuvre qualifiée. En ce sens, les partenariats stratégiques entre les universités et les industries constituent autant de leviers puissants.

Je vous félicite, Professeur Desrochers, pour l’obtention de cette très importante subvention. Je vous souhaite de grands succès dans vos travaux. Vous aurez à faire face à de nombreux défis technologiques, mais je suis assurée que vous et votre équipe les relèverez avec brio.

Alors longue vie au Centre de technologies avancées BRP-Université de Sherbrooke! Et au plaisir de voir très bientôt un nouveau roadster hybride électrique sur nos routes!

Merci!