Allocution de la professeure Luce Samoisette,
rectrice de l'Université de Sherbrooke,
à l'occasion du Gala du rayonnement

Sherbrooke

Le 30 avril 2010

Chers grand ambassadeur, ambassadrices et ambassadeurs qui êtes honorés ce soir,
Monsieur le vice-président de La Fondation de l'Université de Sherbrooke,
Membres de la haute direction et des directions facultaires,
Madame la mairesse de Drummondville,
Très chers diplômés,
Distingués invités,

C’est avec un immense plaisir que je participe ce soir, pour la première fois en tant que rectrice, au 15e Gala du rayonnement des diplômés de l’Université de Sherbrooke. J’ai ainsi le privilège de souligner publiquement l’importance du rôle de nos diplômés dans la reconnaissance, le rayonnement et l’essor de notre institution.

Quelque 110 000 femmes et hommes diplômés d’ici évoluent de par le vaste monde et contribuent, dans leur sphère d’activité respective, au mieux-être et au mieux-vivre des sociétés.

Ici et ailleurs depuis plus de 55 ans, ils sont le prolongement même de l’UdeS. lls ont acquis de solides racines sur nos trois campus et ont ensuite grandi et pris la place qui leur revient pour le bénéfice de toutes les générations. Ils sont notre grande fierté et avec raison, car peu importe la faculté d’où ils proviennent, nos diplômés mettent à profit leur savoir et leur talent et perpétuent l'impact et la renommée de l'Université de Sherbrooke à travers le monde. Voici quelques beaux exemples de leurs réalisations et de celles de l’UdeS :

  • Tout récemment, le groupe de recherche PERSÉUS en génie a innové en réalisant son sit-ski, lequel a permis à des athlètes paralympiques canadiens de se démarquer et d’accéder au podium lors des Jeux de Vancouver 2010;
  • Les diplômés en droit de l’UdeS se classent premiers aux examens du Barreau du Québec depuis trois ans;
  • Le prix institutionnel de la meilleure thèse de doctorat dans le domaine des Lettres et sciences humaines et sociales a été accordé en 2009 à l’une de nos diplômés de la Faculté d’éducation;
  • Le groupe de recherche FRANQUS développe le premier dictionnaire de français standard en usage au Québec, dans lequel près de 50 000 mots sont traités et répertoriés;
  • Les chimistes de Sherbrooke sont des chefs de file de la nouvelle chimie «verte»;
  • L’UdeS est la seule université québécoise à avoir un campus sur la Rive-Sud. D’ailleurs, nous sommes présentement à la fin du premier trimestre d’utilisation du nouvel édifice du Campus Longueuil;
  • La Fondation Force, mise sur pied par des étudiantes et étudiants pour venir en aide à leurs collègues en difficulté financière, célèbre cette année ses 25 ans;
  • Les premières cohortes du programme de médecine à Saguenay et à Moncton ont terminé leur programme et entameront bientôt leur carrière de médecin;
  • Dix chaires de recherche d’une valeur de 10,4 millions de dollars ont été créées pour les facultés de Médecine et sciences de la santé, de Sciences et de Génie;
  • La construction du Centre de collaboration MiQro Innovation aura lieu grâce à l’octroi de 178 millions de dollars à l’UdeS par les gouvernements du Canada et du Québec.

Que ce soit à la Faculté d’éducation physique et sportive, où l’on se préoccupe de la qualité des repas servis dans les Centres de la petite enfance, à la Faculté de théologie et d’études religieuses, où l’on met sur pied une nouvelle école d’été sur les religions et la modernité, ou à la Faculté d’administration qui vient de reconnaître ses premiers diplômés au diplôme de deuxième cycle en Gouvernance, audit et sécurité des technologies de l’information, l’Université de Sherbrooke, ses étudiantes et étudiants et ses diplômés sont constamment en mouvement.

Nous sommes très fiers de nos diplômés et ceux-ci peuvent l’être de leur alma mater, qui vivra, le 10 mai prochain, le point culminant de son processus de planification stratégique. Il s’agit du plus vaste exercice de consultation de l’histoire de l’Université. En effet, c’est dans dix jours que se tiendra le Forum auquel des centaines de membres de la communauté universitaire ont déjà annoncé leur présence.

Sous le thème «Des racines pour la vie», nous honorons ce soir dix ambassadrices et ambassadeurs de cœur et d’action, qui sont de vibrants exemples de la diversité et de la richesse de l’Université. Désormais au sommet de leur carrière, c’est d’abord à l’UdeS qu’ils ont acquis l’expertise et les habiletés sur lesquelles s’appuie leur réussite d’aujourd’hui.

Nous honorons aussi un ambassadeur au développement durable, l’une des valeurs chères à l’UdeS, la première université québécoise à avoir un vice-recteur attitré à cette nouvelle réalité.

Enfin, nous honorons un partenaire ambassadeur recommandé par le Service des stages et du placement, pour souligner sa longue et précieuse collaboration avec l’Université de Sherbrooke pour le plus grand bénéfice de ses diplômés et futurs diplômés.

Également, l’Université crée deux précédents importants ce soir : pour la première fois de son histoire, le Gala se tient sur le Campus principal, là où tout a commencé pour plusieurs de nos diplômés, qui sont venus y chercher les bases de leur vie professionnelle. Autre première : tous les profits de la soirée iront à La Fondation de l’UdeS, une alliée de premier plan du développement et des réussites de notre institution. Je tiens d’ailleurs à remercier tous nos partenaires et nos donateurs qui ont rendu possible cette soirée de prestige et qui croient en l’éducation supérieure.

Je profite aussi de l’occasion pour saluer nos diplômés  bénévoles et les remercier pour leur dévouement, leur générosité et leur constance. Leurs efforts et leurs opinions, qui nous forcent à l’amélioration et à faire les choses autrement, ne sont pas étrangers aux succès retentissants de l’Université de Sherbrooke, ni à sa réputation enviable.

Plusieurs de nos ambassadrices et ambassadeurs nommés au cours de galas précédents sont ici ce soir et leur présence témoigne à elle seule de leur fierté et de leur appartenance à l’UdeS. Je leur demanderais de se lever lorsque je les nommerai. Merci de retenir vos applaudissements jusqu’à la toute fin. Mesdames et Messieurs, j’ai le plaisir de vous présenter :

  • Messieurs Raymond Royer et Denis-Robert Élias, ambassadeurs de la Faculté d’administration;
  • Madame Francine Ruest Jutras, ambassadrice de la Faculté d’éducation;
  • Messieurs Yvon Lachance, Jean Laroche et Georges B. Lemieux, ambassadeurs de la Faculté d’éducation physique et sportive;
  • Messieurs Gérard Laganière, Paul Lambert et Richard Royer, ambassadeurs de la Faculté de génie;
  • Mesdames Monique Pagé et Louise Proulx ainsi que Monsieur Jean-François Leduc, ambassadrices et ambassadeurs de la Faculté des sciences;
  • Et enfin Monsieur Claude Thibault, ambassadeur de la Faculté de théologie et d’études religieuses.

Merci d’être là et d’être ce que vous êtes!

Chers ambassadrices et ambassadeurs 2010, ce soir, vous êtes les vedettes! Nous rendons hommage à votre appartenance et à votre contribution à l’Université de Sherbrooke. Nous honorons  votre envergure. Nous saluons votre détermination et votre réussite. Vous inspirez toute la communauté universitaire et l’incitez à donner le meilleur d’elle-même, en toute circonstance et en tout lieu, pour servir et représenter notre institution et pour entretenir sa notoriété. Rappelez-vous cependant qu’avec cet hommage vient une responsabilité : celle de soutenir, à votre façon, votre alma mater.

Félicitations pour votre carrière et merci de figurer parmi nos plus illustres représentants. Laissez-vous gâter! La soirée vous appartient!

À toutes et tous, merci de votre présence et bon Gala!