Allocution de la professeure Luce Samoisette,
rectrice de l’Université de Sherbrooke,
à l’occasion de la conférence de presse présentant la nouvelle dénomination et l’image graphique de la structure de développement économique de Sherbrooke

Sherbrooke

Le 8 janvier 2010

Monsieur le député,
Membres du conseil municipal,
Membres du conseil d’administration d’IDES,
Représentants du Pôle universitaire,
Monsieur le directeur général,
Distingués invités,

C’est avec joie que je vous accueille à l’Université de Sherbrooke. Le choix de ce lieu pour l’annonce de ce matin porte en soi un message, celui de la concertation et de la collaboration. Je l’ai dit à plusieurs reprises au cours des derniers mois, il faut que les forces vives de la Ville et de la région travaillent le plus étroitement possible au développement de Sherbrooke et de l’Estrie.  En tant que dirigeants d’institutions et d’organismes, c’est notre devoir d’assurer ainsi l’avenir de la communauté à laquelle nous appartenons. C’est en effet par la création de richesses que nous pourrons maintenir et améliorer la qualité de vie dont nous profitons toutes et tous actuellement et qui fait déjà l’envie de bien des régions.

Cet automne, j’ai eu l’occasion de suivre de quelques semaines M. Bélanger à la tribune de la Chambre de commerce de Sherbrooke. Dans son allocution il avait lancé un appel aux dirigeants et dirigeantes des entreprises et des institutions de la région pour collaborer au développement économique de Sherbrooke et concrétiser la vision que la communauté régionale s’est donnée : faire de Sherbrooke une plaque tournante de l’innovation.

À mon tour, j’ai rappelé l’importance stratégique de l’Université de Sherbrooke et des institutions du Pôle universitaire de Sherbrooke comme moteur économique. Permettez-moi d’insister sur le fait que les institutions qui forment le Pôle universitaire se démarquent par leur diversité et, surtout, leur pérennité. Le CHUS, Bishop’s University, le Cegep, le Séminaire, Champlain regional college, le CSSS-IUGS, l’UdeS sont ici pour y rester. À nous de maximiser leur impact pour la région.  Pour ce faire, je pense qu’il est possible de structurer nos collaborations, de travailler en partenariat tout en respectant les contraintes, les missions et les juridictions de chacun. Je suis convaincue que nous sommes au début d’une nouvelle étape de notre développement collectif.

Aujourd’hui, c’est le lancement d’un nom et d'une image. Mais au-delà de ces éléments de communication, il faut surtout voir une volonté réaffirmée de concertation. La prochaine étape sera l’élaboration d’un plan d’action détaillé auquel le Pôle universitaire apportera sa contribution enthousiaste.

L’approche proposée par Sherbrooke Innopole répond aux attentes de la communauté universitaire qui souhaite collaborer plus étroitement avec les entreprises de la région, les organismes de développement économique et la Ville de Sherbrooke. À titre de présidente, je peux vous assurer que les institutions membres du Pôle universitaire souhaitent plus que jamais contribuer aux efforts de développement et de promotion de Sherbrooke Innopole tant au plan national qu’international. 

Merci de votre attention.