Allocution du professeur Bruno-Marie Béchard,
recteur de l'Université de Sherbrooke,
à l'occasion de la première Soirée des maestri
de la Fondation de l'Orchestre symphonique de Longueuil

Le 27 mai 2008

Monsieur le Maire,
Très cher Bernard,
Distingués invitées et invités,

Ce soir, nous allons vivre ensemble une grande et belle première Soirée des maestri de la Fondation de l'Orchestre symphonique de Longueuil. Je suis ravi que l'on m'ait confié la présidence d'honneur de cet événement bénéfice qui revêt à mes yeux une triple signification.

D'abord, cette soirée rejoint bien sûr la quête de la beauté que poursuit l'Orchestre symphonique de Longueuil. Mais aussi, elle rend hommage à deux proches collaborateurs de mon rectorat, mon cher ami Bernard Miron et la Ville de Longueuil représentée par le maire Claude Gladu. Enfin, l'Université de Sherbrooke s'associe encore une fois aux grands acteurs de la communauté longueuilloise et montérégienne parce que nous avons à cœur de nous engager pleinement dans le développement social et économique de la région.

C'est grâce à des bâtisseurs visionnaires et tenaces comme Bernard Miron que l'avenir de l'Orchestre symphonique de Longueuil s'annonce aussi prometteur au moment de célébrer son 22e anniversaire. Il est certainement l'un de vos meilleurs ambassadeurs. Aussi, je salue en lui un chef qui sait orchestrer les relations entre les partenaires sociaux, économiques et politiques du grand Longueuil. C'est un leader généreux, efficace et déterminé qui a cru, dès le début, à la pertinence d'avoir une université sur le territoire et qui a milité activement pour l'implantation et le rayonnement de l'Université de Sherbrooke sur toute la Rive-Sud.

J'ai aussi le vif plaisir de saluer un autre grand bâtisseur doublé d'un important collaborateur de l'Université de Sherbrooke : Claude Gladu, à qui je tiens à rendre hommage en même temps qu'à la Ville de Longueuil. Dès l'époque où l'UdeS a décidé de répondre à l'appel de la région pour déployer de l'activité universitaire à Longueuil, le maire Gladu a toujours été un allié solide et visionnaire, un maire aidant et dévoué pour le bien de ses concitoyens.

Aujourd'hui, les liens très étroits qui nous unissent à Longueuil sont d'ailleurs de plus en plus visibles dans les environs de la station de métro Longueuil-Université-de-Sherbrooke où nous inaugurerons l'an prochain un imposant premier édifice universitaire sur la Rive-Sud.

Bravo et merci à Bernard Miron et à Longueuil! Puisse cette nouvelle activité bénéfice de la Fondation de l'Orchestre symphonique de Longueuil marquer le début d'une belle tradition. Excellente Soirée des maestri à tous et à toutes!