Allocution du professeur Bruno-Marie Béchard,
recteur de l'Université de Sherbrooke,
à l'occasion de la première collation des grades de l'Université de Sherbrooke en Haïti

Cap-Haïtien

Le 16 février 2008

Monsieur le Ministre de l'Éducation nationale et de professionnelle, la Formation
Monsieur l'Ambassadeur du Canada,
Madame la Doyenne de la Faculté des sciences de l'éducation Régina Assumpta,
Madame la Doyenne de la Faculté d'éducation,
Chers collègues professeures et professeurs,
Très chers diplômés et diplômées,
Chers parents et amis de nos diplômés,
Distingués invitées et invités,

Je suis très heureux et vivement honoré de présider cette première cérémonie de collation des grades de l'Université de Sherbrooke en Haïti. C'est toujours un grand plaisir de célébrer le succès des personnes qui ont réussi leur programme d'études. Mais aujourd'hui, je me réjouis aussi du partenariat qui associe, depuis 2005, l'Université de Sherbrooke à la Faculté des sciences de l'éducation Régina Assumpta de Cap-Haïtien. Quel plaisir et quelle satisfaction de contribuer ainsi à former des enseignantes et des enseignants du secondaire qui œuvrent dans votre si beau pays!

Je tiens d'ailleurs à souligner à quel point toute l'équipe professorale de notre Université a été fort impressionnée par le courage, la persévérance et les sacrifices des diplômés d'aujourd'hui, de même que par leur talent, leur détermination, l'intensité de leurs efforts et le calibre de leur travail.

Permettez-moi aussi de souligner la vision et l'audace de la doyenne de la Faculté des sciences de l'éducation Régina Assumpta, soutenue par la congrégation des sœurs de Sainte-Croix. L'éducation, c'est la priorité des priorités, l'investissement le plus rentable qu'une société puisse faire, et ce, autant sur le plan personnel que collectif. C'est la pierre angulaire de tout développement durable, que ce soit dans les Caraïbes comme partout sur la planète.1 Apran pou nou soti nan fè nwa!2

La réussite du programme de formation offert par l'Université de Sherbrooke à Cap-Haïtien tient évidemment en tout premier lieu à l'implication des étudiantes et étudiants eux-mêmes. Mais elle n'aurait pas été possible sans l'engagement de la doyenne de la Faculté des sciences de l'éducation Régina Assumpta, Sr Zita Ruben-Charles, et de la doyenne de la Faculté d'éducation de l'Université de Sherbrooke, la professeure Céline Garant, qui ont favorisé et soutenu la collaboration entre nos deux institutions. Je tiens donc à les remercier très sincèrement.

Ce projet charnière a vu le jour grâce à l'appui et au financement de la congrégation des sœurs de Sainte-Croix, qui a donné ainsi à la population haïtienne de nouvelles assises pour mieux qualifier ses ressources humaines.

Si nous sommes réunis ici aujourd'hui pour célébrer la réussite de ces étudiants et étudiantes, c'est aussi en grande partie grâce à la doyenne de la Faculté d'éducation de l'Université de Sherbrooke, qui a réuni une équipe professorale de haut niveau pour assurer la réalisation de ce projet. Madame la Doyenne, nous vous en sommes tous et toutes des plus reconnaissants. Enfin, je veux souligner le travail exemplaire des professeurs Hélène Hensler, France Lacourse, Ghislain Samson, Olivier Dezutter, Christiane Blaser, du Père Pollux Jean, chargé de cours, et à travers eux, le dévouement de toute leur équipe ainsi que des membres du personnel administratif de la Faculté d'éducation, notamment le professeur Jean-Claude Coallier, vice-doyen au développement.

Sherbrooke est très fière d'avoir rempli sa mission avec un si beau succès, et de contribuer ainsi au perfectionnement du corps enseignant d'Haïti par l'amélioration des compétences. Le fait d'avoir surmonté les obstacles liés à la situation sociopolitique instable et d'avoir apprivoisé la culture de l'autre nous a beaucoup enrichis mutuellement. Il est remarquable qu'en dépit de tous les défis inhérents à un tel projet, trente-quatre personnes aient terminé avec succès leur baccalauréat en enseignement au secondaire.

Cet aboutissement est le fruit d'efforts importants que les étudiantes et étudiants autant que le personnel des institutions partenaires ont consentis, en particulier les professeurs qui enseignent à la Faculté des sciences de l'éducation Régina Assumpta et qui ont adhéré complètement aux objectifs de ce projet. Je souhaite que votre Faculté et l'Université de Sherbrooke continuent à coopérer et à apprendre de leurs différences. Cette expérience de coopération est une grande source d'espoir pour bâtir l'avenir sur l'union des forces.

Aujourd'hui, 34 diplômées et diplômés s'ajoutent donc aux 100 000 que compte notre Université. Vous pouvez être fiers de votre appartenance à l'Université de Sherbrooke qui a célébré ses cinquante ans d'existence en 2004.  

Active sur cinq continents, l'Université de Sherbrooke participe à de nombreux projets en Amérique du Sud, par exemple dans le domaine des sciences en Argentine, de l'administration, de l'éducation, du génie et des sciences au Brésil, de l'administration et de l'éducation au Chili, des lettres et sciences humaines ainsi que de l'éducation en Colombie, pour ne nommer que ceux-là.

L'Université de Sherbrooke compte aussi de nombreuses alliées universitaires en Europe, surtout en France, en Belgique et en Italie.En Asie, elle collabore avec plusieurs établissements, notamment au Viêt-Nam et en Inde, et le gouvernement de Chine l'a sélectionnée pour lancer l'an dernier l'Institut Confucius au Québec, qui a pour mandat d'assurer l'enseignement de la langue et de la culture chinoises pour tout le Québec et l'Est du Canada.

Par ailleurs, Sherbrooke est également leader d'un réseau de 22 universités latino-américaines réparties dans 15 pays, en plus d'avoir créé des partenariats directs avec une vingtaine d'autres universités d'Amérique latine et des Caraïbes. L'Agence canadienne de développement international (ACDI) a ainsi choisi notre Université pour développer avec différentes universités des Amériques des modèles de gestion leur permettant de coopérer entre elles avec une meilleure efficacité économique, sociale et environnementale.

Au total, nous avons signé des accords de coopération avec 173 universités, nous offrons des formations et des cotutelles de thèses dans 92 villes sur cinq continents, et nous tenons des collations des grades dans sept pays : le Canada, la France, le Maroc, le Brésil, la Guinée, la Bolivie et, maintenant, Haïti.

L'Université de Sherbrooke se distingue notamment par son approche de partenariat coopératif et par sa capacité d'adaptation aux différentes cultures.

Je vous présente ces quelques informations pour accentuer votre fierté d'appartenir au réseau des 100 000 diplômées et diplômés de l'Université de Sherbrooke. En cette qualité, vous êtes maintenant nos meilleurs ambassadeurs et ambassadrices. C'est à vous que revient désormais la responsabilité de porter les valeurs des deux institutions qui ont contribué à votre formation et de les mettre au service de la reconstruction de l'éducation dans votre pays : la coopération, la tolérance, l'ouverture au Monde, le respect et la valorisation des différences, la rigueur dans la recherche de la vérité, l'équité, l'égalité des chances et la justice.Poté lumiè pou fè nwa kaba!3

Sachez aussi que les couleurs de l'Université de Sherbrooke, votre Université, sont le vert et l'or qui évoquent l'espérance et la foi : le vert de la nature et de tous les espoirs permis à notre nouvelle promotion; l'or du soleil et de l'épanouissement de nos diplômées et diplômés qui entament une nouvelle étape de leur vie au service de la collectivité.

Nous avons découvert en vous des personnes :

  • très travaillantes et passionnées pour transformer votre pays par l'éducation;
  • très avides de nouvelles connaissances dans le but d'améliorer vos pratiques professionnelles;
  • très créatives face aux imprévus et solidaires pour la mission qui vous est confiée.

Par ailleurs, je tiens à remercier chaleureusement vos familles et amis qui vous ont soutenus tout au long de vos études, et ce, souvent au prix de sacrifices très importants.

Aux nouvelles et nouveaux diplômés, je souhaite beaucoup de succès et de satisfaction dans la poursuite de vos carrières respectives. À nous toutes et tous, je souhaite l'approfondissement d'amitiés durables entre nos deux communautés pour le bien de nos pays et de l'humanité toute entière.

Bonne première collation des grades de l'Université de Sherbrooke en Haïti!

Note 1  En Haïti, cette affirmation prend un relief d’autant plus important que, selon le dernier recensement, les jeunes de moins de 24 ans représentent 58 % de la population (48 % ont moins de 20 ans).
Note 2  Traduction : « Apprendre, pour nous faire sortir des ténèbres », consécration de l’apprentissage réalisé par les étudiants pendant leur formation.
Note 3  Traduction : « Apportez la lumière, pour mettre fin à la noirceur! »  Cet impératif adressé aux enseignants diplômés souligne la mission des éducateurs dans le développement du pays.