Allocution du professeur Bruno-Marie Béchard,
recteur de l'Université de Sherbrooke,
à l'occasion d'un déjeuner-causerie de l'Association des professeures et professeurs retraités de l'Université de Sherbrooke

Le 12 mars 2008

Bien chers collègues retraités de l'Université de Sherbrooke,
Chers professionnels retraités qui se joignent à l'APPRUS aujourd'hui,

Je vous remercie de m'avoir invité. C'est pour moi un grand plaisir et un grand honneur de m'adresser à vous. Je suis si fier de l'identité rayonnante de l'Université de Sherbrooke que vous avez hissée parmi les meilleures au Monde.

Dans votre foulée audacieuse et déterminée, la notoriété de l'UdeS et son impact sur la société poursuivent leur forte croissance. Notre Université continue de se développer en lien avec les milieux externes, par son enseignement pratique et original, ses recherches de pointe et ses services branchés sur la collectivité. Sa mission, sa vision et ses valeurs s'inscrivent dans une concertation locale, régionale, nationale et internationale.

La mission définit la raison d'être de notre institution comme une « communauté de personnes au service de la société et de ses membres, [qui] se consacre à la formation ouverte, à la promotion du savoir critique et à la quête de nouvelles connaissances par l'enseignement, la recherche, la création et l'engagement social ».

La vision 2001-2005 – Sherbrooke : Parmi les meilleures universités au Monde – posait comme orientations privilégiées un accroissement notable du pouvoir d'attraction de l'UdeS, de son rayonnement, de ses partenariats de choix et du sentiment d'appartenance de tous les membres de sa communauté. En concentrant ses efforts et ses ressources sur ces priorités, Sherbrooke est devenue un véritable centre d'attraction et de rayonnement international.

La vision 2006-2010 – Sherbrooke : Université leader, Université de leaders – diversifie le leadership et le partage davantage entre tous ses membres, en les inspirant, en les stimulant et en valorisant leurs initiatives. Ainsi, l'Université mobilise toute sa communauté vers de nouveaux défis, de nouvelles avancées, de nouvelles reconnaissances et de nouveaux succès hors du commun. Grâce à son leadership, l'UdeS brille par sa réinvention constante et elle développe activement le leadership de toute sa population étudiante.

Ses valeurs fondamentales demeurent : l'attention aux personnes; l'audace et l'excellence; l'innovation et le dynamisme; la coopération, le partenariat et la concertation; l'ouverture sur le Monde et la diversité; la liberté intellectuelle; l'approche pratique.

Sur ces bases, le Plan d'action stratégique 2006-2010 de l'Université de Sherbrooke porte principalement sur les études, la recherche, les relations internationales et le Campus de Longueuil.

Les études

Les principaux enjeux des études consistent à répondre aux besoins de formation exprimés et anticipés, notamment aux cycles supérieurs et à la formation continue, ainsi qu'à adapter nos programmes aux mutations d'une société du savoir mondialisée.

L'UdeS se démarque par ses modèles de formation novateurs, sa sensibilité aux besoins de la société et sa rapidité dans la création et l'ajustement de ses programmes. Ainsi, elle exerce un pouvoir d'attraction indéniable, dont témoigne l'augmentation fulgurante des demandes d'admission, continuellement la plus forte au Québec depuis sept ans.

Depuis 2001, les demandes d'admission au baccalauréat ont ainsi augmenté de 61 %, celles au 2e cycle, de 124 %, et celles au 3e cycle, de 189 %. Bien que ce ne soit pas notre objectif d'augmenter notre taille, nous accueillons aussi plus d'étudiants : 14 % de plus au 1er cycle, 52 % au 2e  et 127 % au 3e cycle.

Par ailleurs, l'Université de Sherbrooke a entrepris de revoir graduellement tous ses programmes dans l'optique des finalités de formation qu'elle a adoptées en matière de : développement du savoir; développement intellectuel; compétences linguistiques; communication et habiletés relationnelles; éthique; autonomie et responsabilités.

L'Université mettra aussi en place de nouveaux modèles de formation axés sur des parcours de professionnalisation. Elle répondra aux besoins grandissants en formation continue et en enseignement à distance et assurera le meilleur accès possible à ses formations originales et distinctives. Elle lancera une deuxième génération du régime coopératif qu'elle a introduit au Québec et consolidera la coordination et l'encadrement à la maîtrise et au doctorat.

Les orientations privilégiées pour l'ensemble des études touchent la qualité de la formation, la reconnaissance des acquis, la formation en ligne, la croissance de l'internationalisation, de même que l'infrastructure technologique arrimée au soutien pédagogique et technique.

Les orientations pour le 1er cycle concernent le développement d'un parcours de professionnalisation qui consiste à cheminer entre diverses situations d'apprentissage organisées, y compris des stages, pour contribuer à l'atteinte des objectifs dans les programmes de formation à visée professionnelle.

Aux 2e et 3e cycles, l'Université élabore notamment des mécanismes de qualité de la formation, dans la perspective d'une durée optimale des études dans les programmes de type recherche. Aussi, elle intensifie les liens de collaboration avec la recherche, notamment ceux qui ont une incidence sur le recrutement, la qualité de la formation, la durée des études et la diplomation aux études supérieures.

La recherche

L'UdeS est particulièrement réputée pour son dynamisme en recherche.  Depuis 1999, elle se maintient au premier rang des universités canadiennes pour les redevances sur les inventions de ses professeurs. Nos subventions de recherche ont quadruplé en six ans et le nombre de nos chaires est passé de 8 à 66 depuis 2000. C'est tout dire de la vitalité de nos recherches et de leur impact sur notre société!

En alliant la recherche universitaire à la recherche privée avec des partenaires dont les travaux visent des applications nouvelles, l'UdeS déploie un modèle multiplicateur dont les résultats auront un plus grand impact sur le progrès de la société.

Les cinq grandes orientations stratégiques en recherche retenues pour 2006-2010 sont les suivantes :

  • Consolider les secteurs d'excellence et saisir les occasions d'appuyer l'innovation dans les secteurs prometteurs, en favorisant les regroupements interfacultaires et transdisciplinaires, en vue de développer des partenariats nationaux et internationaux de haut calibre.
  • Favoriser une utilisation maximale et harmonieuse des équipements majeurs, infrastructures et ressources dont dispose l'UdeS pour réaliser sa mission de recherche et de création, et en planifier la croissance à long terme.
  • Faciliter le travail des chercheuses et chercheurs en optimisant les processus administratifs internes.
  • Intensifier les efforts en vue de maximiser les retombées sociales et économiques de la recherche universitaire et de mieux les faire connaître.
  • Offrir aux étudiantes et étudiants des cycles supérieurs un environnement propice au succès.

L'Université s'est aussi engagée à favoriser une utilisation bénéfique des produits de la recherche pour l'ensemble de la société, notamment par le transfert des connaissances vers les entreprises susceptibles de les exploiter judicieusement de façon responsable. Ainsi, nous avons créé un nouveau parc technologique, appelé Parc Innovation de l'Université de Sherbrooke, pour accueillir des laboratoires financés par des organismes, entreprises et gouvernements, qui effectuent ou désirent effectuer des travaux conjoints avec des professeurs tout en participant à la formation d'étudiants.

Les relations internationales

L'Université de Sherbrooke s'internationalise dans toutes ses unités, sur tous ses campus et dans toutes ses dimensions : enseignement, recherche, administration universitaire et services à la collectivité. Elle accentue la promotion de la diversité culturelle et l'ouverture de ses formations sur le Monde, tout en affirmant son caractère francophone, latin et nord-américain.

Nous avons signé des accords de coopération avec 173 universités et offrons de façon régulière des formations et des cotutelles de thèses dans 92 villes sur cinq continents. Nous tenons des collations des grades dans sept pays : le Canada, la France, le Maroc, le Brésil, la Guinée, la Bolivie et Haïti.

Par ailleurs, l'UdeS renforce et fait davantage connaître ses alliances stratégiques et leur potentiel. Son Agence des relations internationales (ARIUS) en assure la gestion de manière souple et efficace. Ainsi, elle a créé le Réseau Latinus avec ses alliées privilégiées : l'Université de Liège en Belgique, les universités du Pôle universitaire européen de Montpellier et du Languedoc-Roussillon en France, l'Università degli Studi di Trento en Italie, et la Universidad Autónoma de Nuevo León au Mexique.

L'UdeS continuera à soutenir le développement de projets de coopération institutionnelle et facultaire auprès d'établissements et d'organismes de pays en développement, notamment dans les régions latines et francophiles, et elle valorisera cette dimension dans son positionnement international.

L'ouverture sur l'Asie prendra la forme de collaborations ciblées avec des établissements d'enseignement supérieur, notamment en Chine, en Inde et dans des pays membres de la francophonie (Vietnam, Laos, Cambodge). C'est dans cette optique que l'Université de Sherbrooke et le Collège Dawson ont uni leurs forces et leurs compétences avec l'Université Normale de Beijing pour lancer l'Institut Confucius au Québec, qui a pour mandat d'assurer l'enseignement de la langue et de la culture chinoises pour tout le Québec et l'Est du Canada.

En somme, l'UdeS augmente et valorise sa personnalité internationale et rayonne de plus en plus au sein des organismes et forums universitaires internationaux les plus réputés.

Le Campus de Longueuil

Un autre volet du Plan d'action stratégique 2006-2010 consiste à faire du Campus de Longueuil un joyau de formation continue et d'interdisciplinarité répondant aux nouveaux besoins de la société. Au cours des 30 dernières années, la forte montée des besoins et la popularité croissante de l'UdeS auprès de la population de la Montérégie l'a amenée à construire le premier édifice universitaire de la Rive-Sud. Il s'agit du plus important projet immobilier de l'histoire de l'UdeS, un investissement de plus de 125 M$.

Ce projet est réalisé en collaboration avec la Ville de Longueuil pour redynamiser toute la zone du métro Longueuil–Université-de-Sherbrooke. C'est donc un investissement stratégique avec des bénéfices majeurs pour l'Université comme pour l'ensemble de la région.

En plus d'agir comme moteur social, culturel et économique, le nouveau Campus de Longueuil offrira à la population des infrastructures mieux adaptées à l'activité universitaire. Le nouvel immeuble de 16 étages comptera 40 000 m2 d'espaces, auxquels s'ajoutent les 20 000 m2 des trois étages de stationnement souterrain. L'immeuble sera relié directement à la station de métro Longueuil–Université-de-Sherbrooke par un lieu de vie communautaire remarquable, un nouvel atrium appartenant à la Ville de Longueuil.

La construction sera complétée en 2009 et permettra au Campus de Longueuil d'accueillir plus de 10 000 étudiants dont 3000 simultanément dans plus de 54 salles de classe. Il y aura également des laboratoires pratiques, notamment en sciences infirmières, en informatique et en musique, ainsi qu'un Carrefour de l'information, une cafétéria et des lieux de rassemblement.

Les travaux d'excavation, de construction de trois étages de stationnement souterrains, de géothermie et de raccordement aux services publics ont été complétés selon le calendrier établi au départ, et ce, en deçà du budget prévu. Maintenant, les contrats pour la construction de la tour universitaire et de l'atrium la reliant à la station de métro Longueuil–Université-de-Sherbrooke ainsi que pour le financement des travaux ont été approuvés par le conseil d'administration, suite aux appels d'offres lancés l'été dernier.

L'UdeS s'engage ainsi à développer et à consolider ses activités de formation à son Campus de Longueuil, particulièrement à la maîtrise et au doctorat, ainsi que ses activités de recherche et de formation à la recherche. L'action du Campus de Longueuil s'inscrit dans une société qui exige plus de professionnels capables de résoudre des problèmes complexes à l'aide de connaissances issues de plusieurs disciplines, formés au travail en équipe, faisant preuve de créativité, d'esprit d'entreprise et de coopération, et aptes à créer des partenariats.

Puisque toutes les facultés de l'UdeS y cohabitent, le Campus de Longueuil constitue un foyer exceptionnel pour faire émerger des pratiques et connaissances nouvelles à l'intersection des disciplines. Ce creuset fait de lui un fer de lance exemplaire, tant pour l'UdeS que pour le monde universitaire en général, tant pour la Montérégie que pour la société en entier.

Conclusion

Par son action sur ses six campus et dans 92 villes à travers le Québec et sur tous les continents, l'Université de Sherbrooke a à cœur de combler les besoins de formation et de recherche universitaires de plusieurs communautés, en synergie avec elles.

Je suis très sensible au sentiment d'appartenance dont vous témoignez par votre présence nombreuse aujourd'hui. Votre connaissance de l'institution, votre vaste expérience, votre expertise variée, votre disponibilité et votre sagesse enrichiront certainement nos réflexions et nos actions, nous aideront à bonifier nos projets et contribueront à accroître notre rayonnement.

Qu'il me soit permis, au nom de la communauté universitaire dont vous faites toujours partie, de reconnaître la continuité de votre apport à l'œuvre collective que vous avez déjà façonnée avec tant de générosité. Merci, et au plaisir de travailler ensemble encore longtemps à l'Université de Sherbrooke de demain!