Allocution du professeur Bruno-Marie Béchard,
recteur de l'Université de Sherbrooke,
à l'occasion de l'assemblée générale
annuelle de la Coopérative de
l'Université de Sherbrooke

Le 24 septembre 2008

Messieurs les Présidents,
Distingués invitées et invités,
Mesdames, Messieurs,

Ici-même il y a exactement deux ans, je m'étais engagé à poser un geste historique pour que la Coopérative de l'Université de Sherbrooke puisse faire un bond en avant, et c'est maintenant chose faite : l'Université a renouvelé les services de dépanneur, de centre informatique et de boutique promotionnelle de gré à gré, sans appel d'offres.

J'avais également invité les leaders étudiants à s'approprier davantage leur milieu de vie en y développant leurs compétences coopératives pour répondre à des besoins collectifs tels que la santé, la librairie et l'alimentation.

Je suis aujourd'hui très fier de constater que deux de ces défis ont déjà été relevés. D'abord, la Coopérative de l'Université a remporté au printemps 2007 un rigoureux appel d'offres qui lui a valu l'attribution des services de librairie pour les trois campus sherbrookois de notre Université.

Ensuite, des étudiants et des employés se sont unis pour créer, le 15 novembre 2007, la première coopérative de santé universitaire au Monde d'après l'Association internationale des coopératives de santé. Ce projet unique mobilise notre communauté autour du mieux-être dans une perspective de santé durable.

À ces deux percées s'ajoute la première coop de logement étudiant hors campus au pays, L'Estudiantine, dont la 3e phase concrétisée pour la rentrée 2008 confirme la place grandissante de la communauté universitaire en plein cœur de Sherbrooke.

De plus, la construction du nouvel immeuble pour le Campus de Longueuil fournit à la Coopérative de l'Université une nouvelle occasion d'expansion de son service de librairie.

Enfin, la direction de l'Université est prête à accueillir avec beaucoup d'intérêt une solution coopérative viable pour les services alimentaires dont le contrat en vigueur arrivera à échéance en août 2009.

Ainsi, plus de 40 ans après l'implantation du régime d'enseignement coopératif, l'ouverture de la Coopérative de l'Université et la création de la Chaire en coopération, l'Université de Sherbrooke continue de déployer la coopération et ses valeurs de service à la société, de responsabilité partagée et d'échanges mutuels, autant dans les coopératives formelles que dans toutes les sphères de la société.

Pourquoi? Parce que le coopératisme constitue un modèle d'affaires qui annonce une humanité différente, basée sur des relations plus équitables, avec des entités qui valorisent l'argent comme moyen et non comme fin.

L'esprit coopératif demeure un ferment de transformation non seulement de la société, mais de la personne elle-même. Ainsi, les leaders coopératifs de l'UdeS revivent dans le contexte d'aujourd'hui le rêve des pionniers qui, il y a deux siècles, avaient l'ambition d'améliorer le Monde par la coopération.

Je remercie la Coopérative de l'Université de son partenariat dans tous les projets communs qui répondent aux besoins de la communauté universitaire, et de contribuer ainsi à la formation de leaders coopératifs pour mieux répondre aux besoins de notre temps.

Vous pouvez compter sur moi et sur mon équipe jusqu'à la toute fin de mon mandat pour poursuivre la collaboration avec l'Université de façon à faire éclore de grandes réalisations coopératives qui nous survivront.