Allocution de monsieur Bruno-Marie Béchard,
recteur de l'Université de Sherbrooke,
à l'occasion de l'ouverture des premiers Jeux de l'entrepreneuriat

28 mars 2003

Madame la Présidente-directrice générale,
Madame la Présidente,
Monsieur le Président,
Chers étudiantes et étudiants,
Mesdames, Messieurs,

Je veux d'abord vous dire combien je suis ravi de présider ces tout premiers Jeux de l'entrepreneuriat et de vous souhaiter la plus chaleureuse bienvenue en Estrie.

Je félicite le Club d'entrepreneurs étudiants de l'Université de Sherbrooke pour avoir eu l'idée de ce rapprochement à la fois sérieux et ludique, et je le remercie de m'avoir invité. Je me réjouis que le comité organisateur ait su, en seulement quatre mois, mettre en évidence ses qualités organisationnelles. Ainsi, vous avez une deuxième occasion de vous rencontrer dans l'année, après votre colloque annuel, pour partager votre passion commune et approfondir vos connaissances en entrepreneuriat.

Ce genre d'initiative crée une saine émulation qui stimule le goût d'entreprendre et contribue à élargir l'horizon de vos études. Elle s'inscrit tout à fait dans la mentalité entreprenante de l'Université de Sherbrooke qui vient de créer sa 19e entreprise essaimée, issue des recherches de son corps professoral; et ce n'est pas fini, car notre Bureau de liaison entreprises-Université est en train de structurer neuf autres projets d'entreprises. De cette manière, l'Université de Sherbrooke participe concrètement au développement socioéconomique de l'Estrie, du pays et du Monde.

Cet esprit d'entreprise a son pendant dans notre enseignement coopératif, notre enseignement par projets et notre enseignement par problèmes qui caractérisent notre pédagogie innovatrice. Par exemple, près de 2000 entreprises coopèrent à notre régime coopératif en offrant annuellement 4000 stages qui procurent aux étudiantes et étudiants une expérience de travail pertinente rémunérée à hauteur de 30 millions de dollars par année en salaires.

Les Jeux de l'entrepreneuriat répondent directement au besoin de resserrer les liens entre les jeunes entrepreneurs québécois. L'annonce de ce projet a d'ailleurs suscité l'enthousiasme des 550 participantes et participants au dernier colloque de l'Association des clubs d'entrepreneurs étudiants du Québec, auquel plusieurs d'entre vous avez participé en novembre dernier.

L'organisation et la tenue des présents Jeux intègrent les valeurs et les notions entrepreneuriales. Vous en sortirez toutes et tous gagnants, en fonction de l'atteinte de l'objectif primordial de faire des contacts.

Je me réjouis que les clubs collégiaux et universitaires dont vous faites partie réunissent des gens de différentes disciplines. Par exemple, le Club d'entrepreneurs étudiants de l'Université de Sherbrooke, qui a été fondé en 1995 sur l'initiative d'étudiants en management, comprend aujourd'hui des membres provenant de toutes les facultés : Administration; Droit; Éducation; Éducation physique et sportive; Génie, Lettres et sciences humaines; Médecine; Sciences; Théologie, éthique et philosophie. Une telle vivacité et une telle polyvalence de talents sensibilisent l'ensemble de notre communauté étudiante à l'entrepreneuriat et aide ses membres à se bâtir un solide réseau de contacts, véritable rampe de lancement pour l'avenir.

Le Club d'entrepreneurs étudiants de l'Université de Sherbrooke bouillonne d'initiatives en lien avec l'Institut d'entrepreneuriat, qui l'appuie et auquel il participe. Le Club se démarque, entre autres, par des rencontres étudiantes et professorales conviviales avec des entrepreneurs de la région.

L'Institut d'entrepreneuriat de l'Université de Sherbrooke se distingue, quant à lui, par son approche multidisciplinaire et sa formation adaptée aux disciplines, ancrée dans la réalité. Il offre des cours et des programmes à une population étudiante de toutes les facultés, qui désire apprendre les rudiments du démarrage d'une entreprise. Tous les domaines sont touchés, que ce soit pour travailler à titre autonome ou lancer une entreprise, dans le milieu culturel, scientifique ou celui des affaires, en technologie, en droit, en biotechnologie, en gestion de fonds, en rédaction et communication, etc.

L'Institut d'entrepreneuriat conseille les étudiantes et étudiants et répond à leurs questions. Il collabore avec les facultés, les associations étudiantes et les autres membres de la communauté universitaire qui veulent développer leurs projets entrepreneuriaux.

Parmi les événements marquants de l'année, la Quinzaine de l'entrepreneuriat Cascades 2003 vient d'attirer, du 10 au 21 mars derniers, 900 participantes et participants à 13 activités réunissant 59 conférencières et conférenciers. Des « séjours PME » permettent à des étudiants-entrepreneurs d'accompagner des chefs d'entreprise dans toutes leurs activités professionnelles durant une semaine complète. Des journées « partir en affaires » présentent les réalités liées au démarrage d'entreprises, autant en activité physique qu'en sciences et technologies. L'École d'été internationale des jeunes entrepreneurs célébrera son cinquième anniversaire au mois d'août prochain.

En terminant, je tiens à remercier les différents commanditaires et partenaires qui ont rendu possible cet événement de haut calibre, en particulier la Fondation de l'entrepreneurship, pour sa contribution financière, ainsi que l'Association des clubs d'entrepreneurs étudiants du Québec, pour son assistance au comité organisateur.

Pour ma part, j'appuie fortement cette initiative étudiante vouée à prendre de l'ampleur au cours des prochaines années. La valorisation des membres de notre communauté étudiante s'inscrit d'ailleurs dans le Plan d'action stratégique 2001-2005 de l'Université de Sherbrooke. L'institution reconnaît ainsi officiellement la valeur formatrice de l'engagement au sein des activités et organismes reliés à la vie étudiante.

L'Université de Sherbrooke sera donc très heureuse de vous accueillir l'an prochain sur son Campus principal pour la tenue des deuxièmes Jeux de l'entrepreneuriat. Vous pourriez même inviter une délégation internationale pour cette édition qui coïncidera avec les célébrations de notre 50e anniversaire.

À toutes et tous, je souhaite des Jeux passionnants, et aux personnes qui nous rendent visite, un séjour des plus agréables en Estrie et le goût de revenir l'an prochain. Bonne soirée!