Allocution de monsieur Bruno-Marie Béchard,
recteur de l'Université de Sherbrooke,
à l'occasion de l'annonce de subventions pour des constructions et des réaménagements à la Faculté de médecine et à la Faculté des sciences

28 novembre 2003

Monsieur le Premier ministre,
Messieurs les Ministres,
Distingués invitées et invités,
Chères et chers collègues,
Mesdames, Messieurs,

Je tiens à vous féliciter et à vous remercier, Monsieur le Premier ministre et Messieurs les Ministres, pour ce très judicieux investissement que vous venez d'annoncer, qui renforce l'Estrie comme Pôle d'excellence technologique du Québec en consolidant la position de l'Université de Sherbrooke à l'avant-garde mondiale de l'enseignement et de la recherche en médecine et en sciences de la vie. Le gouvernement du Québec concrétise ainsi son soutien prioritaire à la santé et à l'éducation par des investissements stratégiques de grande portée pour répondre aux besoins pressants de la population du Québec.

Le gouvernement fait ainsi d'une pierre plusieurs coups. Il est en effet remarquable que le même investissement gouvernemental serve non seulement à former la relève professionnelle, à mieux soigner la population, mais aussi à développer puissamment l'économie par l'avancement de la science. Je promets au gouvernement que l'Université de Sherbrooke déploiera tous les efforts nécessaires pour que vous considériez avec fierté que cet investissement soit le plus judicieux que vous ayez fait de votre mandat!

Sciences de la vie
Le nouveau Pavillon des sciences de la vie constituera un carrefour où collaboreront cinq facultés pour former annuellement 200 titulaires de baccalauréats, 60 de maîtrises et 25 de doctorats pour les industries pharmaceutique, biotechnologique et géomatique. L'Université de Sherbrooke s'assure ainsi que la conception, les procédés ainsi que leur production alimentent le développement des entreprises de tout le Québec.

Au cœur de ce complexe multifacultaire, le Département de biologie de la Faculté des sciences logera dans des espaces modernes, mieux adaptés aux nouveaux programmes multidisciplinaires ainsi qu'au développement de la recherche. Il s'agit notamment du nouveau baccalauréat en droit avec cheminement en biotechnologie, celui en géomatique appliquée à l'environnement, celui en pharmacologie, de même que le premier baccalauréat en génie biotechnologique au Québec.

Pour réaliser le nouveau Pavillon des sciences de la vie, l'investissement gouvernemental se combine à une contribution de 10 millions de dollars de la part de l'Université et de ses partenaires.

Faculté de médecine
Par ailleurs, l'agrandissement de la Faculté de médecine donne à l'Université de Sherbrooke les moyens de répondre à la commande gouvernementale d'augmenter le nombre de médecins et d'infirmières au Québec, particulièrement dans les régions, en plus d'accroître encore la qualité de leur formation déjà reconnue mondialement.

La contribution gouvernementale vient ainsi soutenir la construction du nouveau pavillon d'enseignement sur le Campus de la santé, notamment par l'ajout de deux étages et d'une nouvelle aile. Ce nouveau pavillon agrandi abritera notamment la médecine de famille, la santé communautaire et les sciences infirmières. L'ensemble de l'investissement permettra aussi de relocaliser certains espaces de recherche lourds que la Faculté de médecine loue actuellement au CHUS.

Encore une fois, je remercie le gouvernement du Québec pour son appui. Soyez assurés, Monsieur le Premier ministre et Messieurs les Ministres, que l'Université de Sherbrooke continuera d'être à la hauteur de la confiance que vous placez en nous!