Allocution de monsieur Bruno-Marie Béchard, recteur de l'Université de Sherbrooke, à l'occasion du 4e colloque de Sciences pour tous

25 avril 2003

Madame la Présidente,
Monsieur le Président,
Distinguées et distingués invités,
Mesdames, Messieurs,

C'est avec grand plaisir que je vous accueille au nom de l'Université de Sherbrooke à ce colloque qui souligne l'importance d'intéresser l'ensemble de la population, et particulièrement les jeunes, à la science et à la technologie.

Vous êtes toujours les bienvenus à l'Université de Sherbrooke, la seule institution d'enseignement représentée au conseil d'administration de Sciences pour tous.

L'Université de Sherbrooke considère Sciences pour tous comme un promoteur incontournable de la culture scientifique, avec ses quelque 600 organismes participants qui poussent leurs ramifications dans l'ensemble des disciplines à la grandeur du Québec.

Notre institution fait sienne la mission de Sciences pour tous de rendre plus accessibles les connaissances et les outils scientifiques, pour que les citoyennes et citoyens puissent mieux s'épanouir dans leur vie personnelle et sociale.

La science doit constituer une partie importante de l'éducation de base de chaque individu. Ainsi, le travail de vulgarisation que font les scientifiques auprès du grand public vient compléter l'initiation à la science dans notre système d'éducation. Cet enrichissement mutuel s'applique à tous les niveaux d'enseignement et à tous les établissements, chacun à sa manière, pour favoriser l'intégration et l'apport de chaque personne à la société du savoir.

Le développement socioéconomique privilégie la production, l'acquisition et la diffusion du savoir dans un contexte de changement de plus en plus rapide. Nous sommes donc en train de passer à une civilisation experte, au sein de laquelle le succès des personnes, des entreprises, des régions et des États, traduira avant tout leur capacité d'apprendre et de s'adapter à une complexité mouvante.

Après avoir abordé, à son précédent congrès en 2001, la vulgarisation sous l'angle de la rencontre entre les producteurs et les diffuseurs, Sciences pour tous se préoccupe cette année du rapprochement avec le public, de la « science citoyenne », qui aide à prendre des décisions au quotidien. Par exemple, un élève sensibilisé pensera à suivre un cours de mathématiques avancé dès le secondaire III au cas où il opterait pour les sciences à la fin du secondaire. D'autre part, pour que la recherche soit utilisée davantage dans la prise de décision des gouvernants, il faut en rendre les résultats disponibles au grand public d'une façon intelligible à travers les médias.

L'Université de Sherbrooke, quant à elle, appuie la science citoyenne en innovant selon son habitude caractéristique. Ainsi, la Faculté de génie a mis sur pied en 1994 le projet ISPAJES : Ingénierie simultanée présentée aux jeunes du secondaire. Cette initiative fait connaître la profession d'ingénieur aux élèves de 3e secondaire et développe leur intérêt pour les sciences et les technologies. Elle prend la forme d'un cours optionnel intégré à la grille horaire des élèves à raison de 3 périodes par cycle de 9 jours. Lauréat du prix Michael-Smith 2002 du CRSNG, ISPAJES utilise l'approche multidisciplinaire innovatrice de l'ingénierie simultanée qui mise sur les compétences autant humaines que scientifiques.

Autre exemple, notre journée annuelle de la recherche offre à la population l'occasion de se familiariser avec les activités dans toutes les disciplines, à travers des conférences, des ateliers, des exposés, des films, le salon des découvertes et même, depuis l'an dernier, une immersion en plein mail d'un centre commercial.

Aussi, en collaboration avec le Conseil du loisir scientifique, notre corps professoral valide des projets éducatifs et soutient le Défi génie inventif, nos professeurs et nos étudiants s'investissent dans le programme des Innovateurs à l'école et à la bibliothèque, nous hébergeons les camps de jour des Débrouillards ainsi que la finale régionale annuelle de l'Expo-sciences.

En 2002, nous avons accueilli la Super Expo-sciences, dont j'ai assumé la présidence scientifique, et nous avons organisé un programme d'été pour la relève en sciences et technologies qui a succédé au camp Shad Valley que nous tenions auparavant.

Ces initiatives parmi d'autres visent à renverser la tendance qu'on constate au Québec et qui perdure, soit le manque de sensibilité des jeunes à une culture scientifique et leur désintérêt pour des carrières pourtant si enviables en sciences. J'accorde personnellement une très grande importance à la passion du savoir, dont la transmission contribue activement à l'essor de notre société.

Je connais une personne qui incarne cette passion et cet idéal. J'ai l'honneur et le très grand plaisir de vous la présenter. Il s'agit de la présidente du Conseil de la science et de la technologie, Mme Hélène P. Tremblay, qui vient nous tracer un bilan de la culture scientifique et technique, et nous consulter sur les enjeux et les orientations retenues, en vue de nous mobiliser autour d'actions concertées aux effets multiplicateurs.

Docteure en sciences économiques, Mme Tremblay a d'abord fait carrière à l'Université du Québec à Rimouski, comme professeure, vice-rectrice à l'enseignement et à la recherche, puis à titre de rectrice. Ensuite, elle a exercé les fonctions de sous-ministre adjointe au ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec, avant d'être nommée directrice scientifique de l'Institut national de la recherche scientifique (INRS). Depuis août 2000, elle préside le Conseil de la science et de la technologie, qui a pour mission de conseiller le gouvernement sur toute question relative à l'ensemble du développement scientifique et technologique du Québec.

Si la sympathie qui s'est développée entre nous reflète certainement votre ouverture à la jeunesse, Madame la Présidente, je suis sûr que votre influence sera contagieuse.

J'invite Mme Tremblay à prendre la parole, et je vous souhaite à toutes et à tous un colloque rempli d'échanges fructueux et un excellent séjour en Estrie.