Allocution de monsieur Bruno-Marie Béchard,
recteur de l'Université de Sherbrooke,
à l'inauguration de la campagne Centraide 2001
auprès des membres de la communauté universitaire

11 octobre 2001

Chers collègues, 

Cette année, la Campagne revêt un caractère spécial.

Comme vous le savez, à titre de coprésident de la Campagne Centraide Estrie 2001, j'ai lancé un appel à l'échelle de notre grande région. Il va de soi que l'Université de Sherbrooke donne l'exemple.

Il y aura toujours des personnes dans le besoin parmi nous. Qui n'en connaît pas personnellement? Nul n'est à l'abri d'une condition, souvent imprévisible ou momentanément inévitable, qui nécessite l'intervention d'un organisme communautaire.

Par rapport aux personnes les plus démunies, nous jouissons d'une situation privilégiée en termes d'emploi et de conditions de travail comme membres du personnel de l'Université. Cette situation est à la base de l'engagement de la communauté universitaire à l'égard de Centraide depuis les tout premiers débuts. 

Centraide est la seule sollicitation annuelle en faveur de laquelle l'Université de Sherbrooke maintient fidèlement un engagement institutionnel, à l'exception de ses propres campagnes de souscription (campagne annuelle et campagne majeure). La raison en est bien simple : Centraide aident 65 000 bénéficiaires à travers 64 organismes reconnus.

Je voudrais rappeler que les fonds recueillis demeurent dans la région, sans compter que plusieurs organismes soutenus par Centraide viennent en aide à nos propres étudiantes et étudiants. 

L'implication dans le milieu est une tradition et une valeur essentielle pour la communauté universitaire sherbrookoise. 

Je suis convaincu qu'une collectivité en santé, c'est une collectivité où les gens s'entraident. À cet égard comme dans bien d'autres domaines, l'Université exerce un leadership qui est très apprécié.

Pour assurer le succès de la présente Campagne, j'invite les membres de la direction des facultés, services et bureaux à faciliter la tâche de sollicitation dans toute la mesure du possible.

Ce sont souvent les mêmes qui passent le chapeau, d'une année à l'autre, car une fois qu'on commence à s'impliquer, on développe une fidélité à la cause.

En plus de solliciter les donatrices et les donateurs habituels, je compte sur vous pour convaincre de nouveaux donateurs. Profitez-en pour faire plus ample connaissance avec le nouveau personnel!

Enfin, je voudrais remercier chacune et chacun d'entre vous de sa participation essentielle au bon succès de la Campagne. J'ai vraiment besoin de vous pour atteindre l'objectif : une augmentation de 10 % des dons. Ensemble, nous formons les maillons d'une solide chaîne de solidarité.