Allocution de monsieur Bruno-Marie Béchard,
recteur de l'Université de Sherbrooke,
à l'occasion de la conférence de presse sur IPS Pharma

19 octobre 2001

Monsieur le Ministre,
Monsieur le Secrétaire d'État,
Distingués invités et invitées,
Mesdames, Messieurs,

Au nom de la communauté universitaire de Sherbrooke, je vous souhaite la plus cordiale bienvenue à la Faculté de médecine de l'Université de Sherbrooke.

Conscient de l'importance pour la société québécoise de se développer avec succès dans l'économie du savoir, le gouvernement du Québec a décidé de réinvestir massivement dans ses universités. Particulièrement choyée par cette opération, l'Université de Sherbrooke a choisi d'utiliser les nouvelles ressources afin de consolider ses domaines d'excellence pour se positionner parmi les meilleures universités au monde.

La pharmacologie fait partie des pôles d'excellence retenus par l'Université de Sherbrooke. L'important investissement annoncé aujourd'hui dans IPS Pharma constitue une étape de plus dans la consolidation du développement dans ce secteur pour lequel plusieurs autres efforts ont été et seront déployés prochainement.

Nos réalisations dans ce domaine sont hautement stratégiques et portent déjà fruit. Grâce à notre réputation dans ce domaine, nous avons attiré au Québec l'agence antidopage internationale. Nous venons aussi de lancer avec grand succès le premier baccalauréat en pharmacologie au Québec.

Aussi, je tiens à souligner une admirable réalisation en cours, à laquelle est intimement associé le ministre de l'Industrie et du Commerce. Il s'agit de l'établissement prochain à l'Université de Sherbrooke de l'un des deux Centres nationaux d'excellence en athlétisme au Canada, dans la foulée de l'accueil des Championnats mondiaux d'athlétisme jeunesse en 2003. Nous travaillons actuellement à enrichir ce projet d'une importante composante en pharmacologie, en collaboration avec l'Université de l'Alberta.

Je rappelle que l'Institut de pharmacologie a pu être réalisé, il y a quatre ans, grâce à une remarquable synergie du milieu universitaire, du milieu régional et des gouvernements provincial et fédéral, dans le but de favoriser le développement de l'industrie pharmaceutique au Québec et à Sherbrooke en particulier. Grâce au recrutement et à la formation des chercheuses et chercheurs en pharmacologie, grâce à la mise en place d'un environnement propice à la création d'entreprises nouvelles de haute technologie, l'Institut contribue à maintenir le leadership du Québec dans l'industrie pharmaceutique.

En plus d'activités de recherche de haut calibre et mondialement reconnues, qu'y poursuivent les chercheuses et chercheurs universitaires, l'Institut a aussi une fonction d'incubateur pour les projets d'entreprises en émergence de l'Université. C'est ainsi que IPS Pharma vient prendre sa place dans l'Institut, une place qui revient bien au Dr Pierre Sirois qui a joué un rôle de premier plan dans la mise en oeuvre de l'Institut de pharmacologie de Sherbrooke.

L'incubateur et les entreprises qu'il héberge établissent les premières assises du développement d'un parc biotechnologique à Sherbrooke. Il faut, dans un deuxième temps, fournir l'infrastructure qui permette à nos jeunes entreprises de croître et de prendre leur place dans des domaines de pointe, générateurs d'emplois et de richesse collective. C'est dans cet esprit que l'Université de Sherbrooke participe, avec les partenaires de Biomed Développement, à l'élaboration d'un plan pour créer des espaces industriels de deuxième génération, ici même dans le parc biomédical.

Parmi les autres réalisations où se démarque l'Université de Sherbrooke, je signale que :

  • Le gouvernement du Québec a choisi l'Université de Sherbrooke comme référence nationale en matière linguistique pour le français d'Amérique.
  • L'industrie mondiale des télécommunications a choisi l'Université de Sherbrooke comme référence mondiale en compression de la parole pour la téléphonie cellulaire et Internet.
  • Les gouvernements québécois et canadien ont choisi l'Université de Sherbrooke comme référence nationale en athlétisme.
  • Bientôt, nous annoncerons que l'Université de Sherbrooke a été choisie comme référence financière nationale et comme référence mondiale en santé.