Luc Gaudreau

Chaire de recherche du Canada en mécanismes de transcription génique

La communication : importante même dans les cellules

La transcription génique est le processus cellulaire par lequel l'information génétique se transmet de l'ADN à l'ARN. C'est une étape clé du contrôle de l'expression des gènes chez les organismes vivants. Tout dérèglement des molécules qui contrôlent la transcription génique peut avoir un impact sur la viabilité d'un organisme ou entraîner des maladies, y compris les différents types de cancer.

Luc Gaudreau est spécialiste de la biologie moléculaire à l'Université de Sherbrooke et ses travaux sur la transcription génique des organismes eucaryotes ont été publiés dans des revues d'envergure. Il s’efforce de comprendre les mécanismes de transcription génique dans différents contextes. Dans le cadre de sa chaire de recherche, il entend étudier le rôle de la chromatine dans le contrôle de l’expression génique chez la levure Saccharomyces cerevisiae, le mécanisme d'action d'un gène suppresseur de tumeur de la glande mammaire ainsi que l’influence de certains mécanismes de remodelage de la chromatine sur la transcription génique et leur implication dans le cancer.

Les travaux de M. Gaudreau s'articulent autour de trois axes de recherche. Le premier est lié à l'effet de la chromatine – une substance de base des chromosomes – sur la transcription génique dans la levure. Le deuxième concerne le rôle d'un gène suppresseur de tumeur (BRCA1) dans le contrôle de la transcription génique, les mutations de ce gène étant responsables d'environ 45 p. 100 des cancers du sein d'origine héréditaire. Quant au troisième, il a trait aux mécanismes d’action de facteurs de transcription et à leur dérégulation dans les cas de cancer.

En améliorant la compréhension des mécanismes de transcription génique, les recherches de M. Gaudreau permettront de définir de nouvelles cibles thérapeutiques potentielles pour le traitement de nombreuses maladies.