Formation intégrée

Baccalauréat-maîtrise en physiothérapie

Entête baccalauréat-maîtrise en physiothérapie

Optimiser la fonction physique : le défi du physiothérapeute

La formation intégrée baccalauréat-maîtrise en physiothérapie vise à former des physiothérapeutes qui évalueront les capacités physiques de l’individu dans le but de restaurer la fonction. Ils interviennent dans un contexte de prévention, d’évaluation et de traitement des déficiences et incapacités musculosquelettiques, neurologiques et cardiorespiratoires.

La formation fournit les outils nécessaires pour permettre d’agir en première ligne dans le champ de compétence choisi. Le physiothérapeute a pour objectif principal de permettre à son patient de retrouver le plus rapidement possible ses capacités fonctionnelles pour effectuer toutes ses activités quotidiennes.

Particularités

D'une durée de quatre ans, le programme comporte six stages totalisant 1200 heures de formation clinique (200 heures supplémentaires à la moyenne canadienne). Il conduit à la reconnaissance du droit de pratique par l’Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec. 

Cours d’habiletés cliniques uniques

Ce volet du programme s’imbrique dans la formation dès les premières semaines. Les locaux d’habiletés cliniques sont équipés pour respecter le ratio d’un moniteur pour 12 étudiants. La disposition physique permet une vision optimale de la démonstration du moniteur, qui se déroule en simultané avec la pratique des étudiants.

Méthodes d'apprentissages novatrices

Le programme utilise une approche centrée sur l’apprentissage actif de l’étudiant, entre autres par l’apprentissage par problèmes (APP) et l’apprentissage du raisonnement clinique (ARC).

La première approche se veut une méthode où, l’étudiante et l’étudiant apprennent à chercher l’information nécessaire pour comprendre un problème, à se l’approprier par l’autoapprentissage et à la consolider par l’échange collaboratif entre étudiants.

La deuxième, l’ARC, est associée au développement des habiletés et du raisonnement cliniques, où une situation clinique simule le processus d’intervention du physiothérapeute auprès d’un client. Les deux approches s'effectuent en groupe de neuf étudiants.

Faculté de médecine et des sciences de la santé

Grade : M. Pht.
Crédits : 144 (sur 4 ans)
Admission : automne
Régime : régulier à temps complet
Conditions d'admission :
DEC en sciences de la nature (200.B0) ou DI ou BI 200.10 ou BI 200.Z0 ou
DEC en réadaptation physique (144.A0)
ou
DEC + [BIO NYA, CHM NYA, CHM NYB, MAT NYA ou MAT 103, MAT NYB ou MAT 203, PHY NYA, PHY NYB, PHY NYC ] ou
DEC + [00UK, 00UL, 00UM, 00UN ou 022X, 00UP ou 022Y, 00UR, 00US, 00UT].
CRC : CRC de la dernière personne inscrite au programme

Si ce programme vous intéresse, vous aimerez aussi :
Baccalauréat-maîtrise en ergothérapie

Profil des études

Cette formation utilise des approches pédagogiques centrées sur le rôle actif de l’étudiant grâce à des petits groupes et à des méthodes d’apprentissage éprouvées.

Aperçu de la formation

1re année

  • Apprendre les connaissances biomédicales et psychosociales
  • S’initier aux habiletés cliniques

2e année

  • Appliquer les principes et méthodes d’évaluation
  • Apprendre les concepts clés de l’intervention

3e année

  • Maîtriser les principes et méthodes d’intervention thérapeutique
  • Peaufiner l’évaluation spécialisée en neurologie, en musculosquelettique et en cardiorespiratoire

4e année

  • Réaliser trois stages de sept semaines
  • Présenter un projet de recherche

Avantages du programme

  • Programme de 144 crédits sur quatre ans
  • 1200 heures de stages cliniques, soit 200 heures de plus que les exigences canadiennes.
  • Méthodes pédagogiques actives centrées sur l’étudiant (en petits groupes)
  • Groupes restreints pour l’enseignement des habiletés cliniques
  • Cours à option permettant d’approfondir des compétences dans les domaines sportif, vestibulaire et de la thérapie manuelle.
  • Contacts fréquents avec des patients standardisés et réels dès la 1re session
  • Équipe professorale engagée
  • Vie étudiante stimulante

Secteurs d'emploi

  • Cliniques privées
  • Établissements publics
  • Centres de santé et de services sociaux
  • Centres hospitaliers universitaires
  • Centres de réadaptation
  • Écoles, universités
  • Centres de recherche
  • Soins à domicile et services communautaires
  • Équipes sportives
  • Organismes
  • Commission de la santé et sécurité au travail
  • Société de l’assurance automobile du Québec
  • Gouvernement (promotion de la santé, prévention et développement de programmes de réadaptation)