Baccalauréat en service social

Entête baccalauréat en service social

Suivre une formation dont le coeur est la pratique

Choisir ce programme, c’est s’engager dans un parcours où des stages sont offerts en même temps que d’autres activités pédagogiques, et ce, dès la première session. Il s’agit d’une approche pédagogique novatrice où des activités de toutes sortes favorisent l’intégration des savoirs et permettent de s’entraîner et d’expérimenter par la pratique.

Agir avec compétence en situation d'intervention

Établi selon une logique de progression, ce baccalauréat vise à former des travailleuses et des travailleurs sociaux qui agissent avec compétence et qui maîtrisent le processus d’intervention auprès de clientèles diversifiées et en mouvance. Que ce soit auprès des personnes, des familles, des groupes ou des collectivités, les interventions effectuées poursuivent un objectif d’amélioration des
conditions de vie.

Adapté aux réalités sociales actuelles et aux besoins des milieux de pratique, ce programme privilégie une approche expérientielle, où l’étudiant apprend à utiliser ses acquis dans un contexte simulé ou réel, ce qui lui permet de détecter rapidement les difficultés et d’y remédier. Plusieurs activités pédagogiques - stages, jeux de rôles, études de cas, techniques d’entrevue, cueillettes de données, simulations - sont donc intégrées tout au long des études et permettent l’intégration graduelle des savoirs.

École de travail social

Riche de plus de 40 ans d’expérience et de développement, le Département de service social de l’UdeS a su adapter ses programmes de formation aux besoins émergents de la société. C’est ainsi qu’en 2012, le Département est devenu École de travail social afin de mieux illustrer l’apprentissage pratique qu’on y fait et qui est totalement orienté vers le marché du travail.

Une formation reconnue

  • OTSTCFQ : l’ordre professionnel au Québec
    Le programme de baccalauréat en service social est reconnu par l’Ordre professionnel des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec (OTSTCFQ). À la fin de leurs études, les finissantes et finissants peuvent donc joindre les rangs de leur ordre professionnel au Québec.
  • ACFTS : pour travailler ailleurs au Canada
    L’Association canadienne pour la formation en travail social (ACFTS) reconnaît, elle aussi, les programmes de formation offerts à Sherbrooke. Cet organisme non gouvernemental regroupe des établissements d’enseignement offrant une formation en service social et les personnes qui leur sont associées. Elle veille aux normes, à l’efficacité et à la pertinence de l’enseignement du service social au Canada. La reconnaissance de nos programmes par l’ACFTS facilite l’intégration de nos diplômées et diplômés dans le marché de l’emploi partout au Canada.

Faculté des lettres et sciences humaines
École de travail social

Grade : B. Serv. Soc.
Crédits : 90
Admission : automne
Régime : régulier à temps complet
Conditions d'admission : DEC ou DI ou BI
CRC : CRC de la dernière personne admise au programme

Si ce programme vous intéresse, vous aimerez aussi :
Baccalauréat en psychologie
Baccalauréat en psychoéducation
Baccalauréat en adaptation scolaire et sociale

Profil des études

1re année

  • Processus d’intervention sociale
  • Travail d’équipe et de collaboration
  • Ateliers d’apprentissage de l’intervention
  • Stage : Exploration des milieux de pratique
  • Famille et parentalité

2e année

  • Déontologie et éthique
  • Évaluation en travail social
  • Défense de droits
  • Dynamiques interculturelles
  • Pratiques d’intervention en situation de crise

3e année

  • Modèles de pratique en travail social
  • Stages : Intervention autonome
  • Pratiques intégrées
  • Agir en situations de pratique

Avantages du programme

  • Un enseignement personnalisé, grâce à la présence de nombreux praticiens et des groupes-classes de taille réduite
  • Un parcours axé sur la réalité de la profession avec des stages et des activités d'intégration des savoirs
  • Un parcours valorisant le développement de la réflexivité et de l’éthique
  • Des diplômées et diplômés reconnus professionnellement partout au Canada, dont notamment par l’Ordre professionnel des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec et par l’Association canadienne pour la formation en travail social
  • Une formation diversifiée : travaux d’équipe, ateliers en classe, stages d’intervention, laboratoire d’agir en situation, analyses des pratiques, lecture d’articles de recherche et de textes d’opinion
  • Une pédagogie participative : Travaux d’équipe, ateliers, stages d’intervention, laboratoire d’agir en situation, analyses, etc.

Qualités requises

  • Confiance en soi
  • Empathie, altruisme
  • Compétences relationnelles
  • Capacité d’organisation, d’analyse et de travail avec les personnes et les milieux
  • Sensibilité, sociabilité
  • Conscience sociale, ouverture à la différence
  • Sens des responsabilités
  • Tolérance face à la complexité
  • Bonne communication, connaissance de soi
  • Grande capacité d’adaptation et de gestion des imprévus et du stress
  • Leadership et aptitude pour le travail en équipe
  • Valeurs de solidarité et d'entraide

Secteurs d'emploi

  • Protection de la jeunesse
  • Hôpitaux (gériatrie, psychiatrie)
  • Centres de santé et des services sociaux (CSSS)
  • Centres locaux de service communautaire (CLSC)
  • Centres d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD)
  • Curateur public
  • Centres de réadaptation
  • Carrefours jeunesse-emploi
  • Centres correctionnels
  • Secteur communautaire :

    • maison de jeunes; de la famille; pour femmes violentées
    • travail de rue

  • Emplois en travail social et en intervention sociale

Professions liées

Travailleuse sociale, travailleur social
Les travailleurs sociaux interviennent auprès des couples, des familles, des groupe dans leurs interactions dans l'environnement dans le but des aider à prévenir et à résoudre des problèmes sociaux tels que la violence, la délinquance et le suicide.

Travailleuse sociale en service collectif, travailleur social en service collectif
Les travailleurs sociaux en service collectif travaillent auprès de groupes ou d'organismes afin de les aider à résoudre des problèmes personnels et sociaux. Ils analysent les besoins du groupe et ils établissent des plans d'intervention.

Agente, agent au classement des détenus dans les pénitenciers
Les agents au classement des détenus dans les pénitenciers aident à la réinsertion sociale d'individus au sein des établissements pénitentiaires. Ils déterminent le niveau de surveillance nécessaire ainsi que les programmes d'intervention les plus favorables à leur réadaptation. Ils font le suivi et des évaluations afin de déterminer si les détenus sont prêts à bénéficier d'une libération.

Agente, agent de libération conditionnelle
Les agents de libération conditionnelle travaillent auprès des personnes incarcérées bénéficiant d'une libération conditionnelle, en les conseillant et en les guidant dans le but de favoriser leur réinsertion, de s'assurer du respect des conditions de libération en plus de veiller à la sécurité de la société.

Agente, agent de probation
Les agents de probation supervisent la conduite et le comportements des jeunes, des adultes et des délinquants qui jouissent d'une liberté surveillée afin de contribuer à leur réinsertion sociale tout en assurant la protection de la société.

Conseillère, conseiller en toxicomanie
Les conseillers en toxicomanie travaillent auprès de personnes ou de groupes de personnes dans le but de les aider à surmonter leurs problèmes de consommation de drogues ou d'alcool, à se défaire de leur dépendance et de favoriser leur intégration sociale.

Travailleuse, travailleur de rue
Les travailleurs de rue jouent un rôle d'intervention sociale et de relation d'aide, et ils interviennent dans les quartiers auprès des personnes en difficulté et souffrant, entre autres, de pauvreté, de chômage, de violence, de délinquance et de toxicomanie. Ils essaient de créer des liens de confiance pour ensuite leur fournir une assistance directe ou les diriger vers des programmes d'aide appropriés.

Exemples de tâches spécifiques

  • Intervenir auprès d’une personne en crise
  • Évaluer un couple qui veut adopter un enfant
  • Aider une famille à établir un budget
  • Établir et réaliser un plan d’intervention
  • Procéder à l’évaluation psychosociale d’une personne
  • Mettre en place un groupe de soutien pour femmes violentées
  • Collaborer aux interventions d’une équipe multidisciplinaire
  • Enquêter sur un cas d’abus d’enfants
  • Élaborer un programme de prévention du suicide
  • Aider à défendre des personnes vivant une injustice