La recherche en géomatique appliquée

L'équipe du Département de géomatique appliquée jouit d’une réputation enviable dans le monde de la recherche en géomatique. Les intérêts de nos chercheurs sont diversifiés et certains sont même spécialisés dans l’étude des écosystèmes, alors que d’autre s’intéressent davantage à l’étude de l’atmosphère, de l’eau, de la neige, de l’environnement urbain, des risques environnementaux et de la sécurité humaine. Ils ont tous en commun la véritable passion de la recherche. Notre station de recherche en environnement extérieur (SIRÈNE), nos laboratoires spécialisés et nos équipements de pointe sont également des outils de travail précieux.

Un département dynamique

Le CARTEL (Centre d'applications et de recherches en télédétection) est l’un des plus importants centres universitaires de recherche en télédétection au Canada. De plus, la Chaire de recherche du Canada en observation de la terre et écophysiologie du phytoplancton et plusieurs groupes de recherche regroupent des experts du Département de géomatique avec des étudiants de 2e et 3e cycle.

Un outil à la fine pointe de la technologie

Dans notre station de recherche du mont Bellevue, une équipe de chercheurs utilise quotidiennement un instrument ultramoderne dans le but de mieux comprendre les effets de la pollution atmosphérique à l'échelle mondiale : le lidar. En récoltant de précieuses données sur le comportement des fines particules suspendues dans l’air, cet appareil permet de mesurer les variations atmosphériques causées par les aérosols. Il illuminera ainsi le ciel de son faisceau vert pendant cinq ans. 

Nos chercheurs ont alors accès au premier lidar du réseau CORAL.net à être utilisé dans l'est du Canada. CORAL.net est un réseau national de lidars qui scrutent l'atmosphère en employant un système de commande fondé sur Internet. L’étude, réalisée sous la direction de Norm O’Neill, est menée en collaboration avec Environnement Canada.

En mission dans l’Arctique

Titulaire de la Chaire de recherche du Canada en observation de la terre et écophysiologie du phytoplancton, le professeur Yannick Huot étudie l’effet des changements environnementaux sur les écosystèmes aquatiques. Ses recherches l’ont mené, à l’été 2009, en mission scientifique dans l’océan Arctique, à bord du CCGS Amundsen.