Université de Sherbrooke AccueilPlan des campusBottin universitaireÉcrivez-nous...sur l'Université de Sherbrooke
 Accueil   Le personnel   Le pré-doctoral   Le post-doctoral   Les cours   Les liens 


 

La cataracte

 

 

Épidémiologie

Le cristallin

Types de cataracte

Symptômes

Examen

Traitement

Sub-luxation et luxation du cristallin

Épidémiologie

La cataracte est une opacification du cristallin. Elle est le plus souvent secondaire au vieillissement, mais peut être congénitale ou associée à une anomalie génétique. Elle peut aussi survenir suite à une maladie systémique; le diabète, par exemple.

La cataracte est la principale cause de baisse d'acuité visuelle en Amérique du Nord. Toutefois, la chirurgie de la cataracte est  l'une des chirurgies ayant le plus de succès: elle peut amener une réhabilitation visuelle complète.  Elle est la chirurgie oculaire la plus commune.

[vers le haut]

 

Le cristallin

Le cristallin est la deuxième lentille de l'oeil, derrière la cornée. Il permet la focalisation des rayons lumineux sur la rétine. Il est contenu à l'intérieur d'un sac, la capsule, et suspendu par les zonules qui le rattachent au corps ciliaire. La contraction du corps ciliaire permet l'accomodation.

Le cristallin a deux grandes composantes: le noyau, au centre, et le cortex autour. Des cellules épithéliales, situées à l'équateur, près de la capsule, produisent continuellement les fibres du cristallin. Cette croissance se poursuit tout au long de la vie entraînant une lente augmentation des taille, poids et densité du cristallin. Ceci, ainsi que des changements au niveau des protéines, entraînent l'opacification graduelle du cristallin.

[vers le haut]

 

Types de cataracte

La cataracte est décrite selon la zone opacifiée. Elle sera donc nucléaire, corticale ou sous-capsulaire. Cette dernière peut être subdivisée en sous-capsulaire antérieure et postérieure.

 

Cataracte 1.jpg (14836 octets)

Cataracte nucléaire. Notez la couleur jaunâtre du noyau. Le cristallin est également sub-luxé vers le haut.

Cataracte 5.jpg (20050 octets)

Cataracte sous-capsulaire postérieure. Elle est souvent plus marquée chez les jeunes et chez les patients ayant déjà pris des stéroïdes.
Cataracte corticale.

Cataracte 2.jpg (26296 octets)

Cataracte mature. Quand la cataracte est très avancée, elle devient complètement blanche. La vision est alors sévèrement diminuée: souvent à perception lumineuse.

Cataracte 3.jpg (27782 octets)

Cataracte mature

Cataracte congénitale.jpg (20853 octets)

Cataracte congénitale.

[vers le haut]
Symptômes

Le patient avec cataracte se plaint généralement d'une baisse progressive de son acuité visuelle.

Si la cataracte est nucléaire, on notera souvent une "myopie lenticulaire", c'est-à-dire une augmentation de la myopie due à la cataracte. Ceci amène le phénomène du "second sight" où le patient rapporte pouvoir lire sans lunettes, ce qu'il ne pouvait faire depuis longtemps à cause de sa presbytie.

De plus, les patients ayant des cataractes, surtout celles de type sous-capsulaire, se plaignent souvent d'éblouissements et de difficulté à conduire le soir. Ils ont même parfois une diplopie monoculaire. Les cataractes sous-capsulaires sont parfois associées à des maladies métaboliques comme le diabète. Elles ont tendance à progresser plus rapidement que les cataractes nucléaires.

[vers le haut]

 

Examen

On soupçonnera une cataracte lorsqu'on aura de la difficulté à bien visualiser le fond d'oeil avec un ophtalmoscope direct. On peut alors s'éloigner du patient et tenter d'observer le reflet rouge, toujours avec la lumière de l'ophtalmoscope. Si le reflet est diminué ou absent, c'est qu'il y a une opacité quelque part empêchant la lumière de passer. La cause la plus fréquente est la cataracte.

[vers le haut]

 

Traitement

Le traitement est bien sûr chirurgical. Celui-ci consiste à enlever la cataracte à l'aide d'un appareil de phacoémulsification. Cet appareil à ultrasons permet de briser la cataracte en petits morceaux, à l'intérieur de l'oeil, et de les aspirer au fur et à mesure. On essaie alors de préserver la capsule afin d'y implanter une lentille, en plastique, pour remplacer le cristallin.

En post-opératoire, environ 30 à 40% des patients développent une"cataracte secondaire": il s'agit d'une opacification de la capsule postérieure. Celle-ci peut être nettoyée à l'aide d'un traitement au laser: la capsulotomie.

[vers le haut]

 

Subluxation et luxation du cristallin

Un déplacement du cristallin dû à une faiblesse des zonules survient le plus souvent après un traumatisme à l'oeil. Toutefois, certaines maladies génétiques, comme le syndrome de Marfan et l'homocystinurie, peuvent causer des subluxations spontanées ou progressives du cristallin.

 

Sub-luxation cristallin.jpg (18179 octets)

Sub-luxation du cristallin. Il est déplacé en inféro-nasal.
[vers le haut]