L'Université de Sherbrooke

L'Université de Sherbrooke accueille plus de 40 000 étudiantes et étudiants, provenant de 120 pays, dont quelque 9500 inscrits à l’Université du troisième âge.

Plus de 85 % de la population étudiante de l’Université de Sherbrooke provient de l’extérieur de Sherbrooke.

L’Université de Sherbrooke emploie 6 957 personnes.

UdeS en images

Voyez la présentation UdeS en images pour découvrir les différentes facettes de l'Université de Sherbrooke.

Campus

Le Campus principal de l'Université de Sherbrooke, sis au pied du mont John-S.-Bourque dans l'ouest de la ville, regroupe la direction de l'institution, les services de soutien et la plupart des facultés.

Situé dans le secteur Fleurimont, le Campus de la santé comprend la Faculté de médecine et des sciences de la santé, l'Institut de pharmacologie de Sherbrooke, le Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke, le Centre de recherche clinique et le Centre de développement des biotechnologies en Estrie.

Ces deux campus sont dotés de résidences pouvant accueillir au total 1340 étudiantes et étudiants. Le plus récent complexe de résidences, l'Estudiantine, comporte deux bâtiments situés au centre-ville de Sherbrooke et un troisième situé sur la rue Galt Ouest. Les deux immeubles du centre-ville offrent 119 chambres dans 34 appartements, tandis que celui de la rue Galt Ouest peut accueillir 36 étudiants dans autant de chambres de type « résidence ». L'Estudiantine est géré en coopérative par les résidents.

L'Université est également installée en Montérégie, où son Campus de Longueuil offre tout le soutien matériel et logistique nécessaire à la centaine de programmes proposée. Le Campus contribue au développement des milieux social et économique de la région par sa capacité à répondre à leurs besoins et par son sens de l'innovation.

L'Université offre son programme de médecine à Saguenay et à Moncton grâce à des partenariats avec l'Université du Québec à Chicoutimi et l'Université de Moncton. Ces associations répondent au besoin de former des médecins en région afin de les inciter à demeurer sur place au terme de leurs études. Ce sont près de 50 nouveaux médecins qui obtiendront leur diplôme chaque année à Moncton et à Saguenay.

Facultés et programmes

On retrouve neuf facultés à l'Université de Sherbrooke : Administration, Droit, Éducation, Éducation physique et sportive, Génie, Lettres et sciences humaines, Médecine et sciences de la santé, Sciences, et Théologie et études religieuses. Les facultés se partagent 47 programmes de baccalauréat (sans compter les multiples combinaisons possibles de mineures), 54 programmes de maîtrise et 32 de doctorat. La plupart des facultés proposent aussi des programmes de certificats et de diplômes ainsi que des microprogrammes. Au total, plus de 385 programmes de formation sont offerts dans tous les domaines de l'activité humaine.

Seule université située à l'extérieur des grands centres urbains du Québec à compter une faculté de médecine et une faculté de droit et à offrir, aux trois cycles d'enseignement universitaire, un éventail aussi étendu de programmes d'études, l'Université de Sherbrooke doit sa croissance et son rayonnement à une tradition d'innovation qui ne cesse d'animer son action.

L'innovation

Ainsi, l'Université de Sherbrooke a été la première université francophone et la deuxième université canadienne à adopter le régime d'enseignement coopératif. L'Université de Sherbrooke est aujourd'hui considérée comme le chef de file de cette méthode d'enseignement qui permet à bon nombre d'étudiantes et d'étudiants d'ajouter aux connaissances théoriques reçues à l'Université une expérience pratique acquise en milieu de travail grâce à des stages rémunérés.

L'Université de Sherbrooke a aussi été la première au monde à offrir un cours de maîtrise en administration des affaires (M.B.A.) en français, la première au Canada à proposer une maîtrise en fiscalité, la première au Québec à proposer un baccalauréat en administration et un M.B.A. liés au régime coopératif, la première aussi à lancer une maîtrise en sciences comptables réalisable en un an et un institut d'entrepreneuriat.

De plus, elle a entrepris un important virage pédagogique en médecine. Depuis 1987, la Faculté de médecine et des sciences de la santé développe l'autonomie et le souci humaniste des futurs médecins grâce au tout nouveau Programme d'apprentissage par problèmes, une première au Québec. Encadrés d'un tuteur, qui exerce une relation d'aide plutôt qu'une relation d'autorité, les étudiantes et les étudiants en médecine sont réunis en petits groupes et deviennent tour à tour les élèves des autres pour ce qu'ils ignorent et leur professeur pour ce qu'ils savent. Cette formule pédagogique a fait ses preuves à Sherbrooke et suscite beaucoup d'intérêt à travers le monde.

Ces quelques exemples illustrent la voie que l'Université de Sherbrooke s'est tracée dès sa fondation et qu'elle entend poursuivre. L'Université veut maintenir l'équilibre entre ses missions d'enseignement et de recherche. Elle y parvient en contribuant à l'évolution de la société québécoise par la qualité et le caractère novateur de ses programmes de formation, le haut niveau de ses travaux de recherche, l'exercice de sa fonction critique et sa participation au développement socio-économique de sa communauté.

L'Université de Sherbrooke a identifié les créneaux d'expertise qu'elle entend développer en enseignement et en recherche pour satisfaire les exigences de demain, tant sur la scène nationale qu'internationale. Elle répond à une demande croissante pour des partenariats en Europe, en Amérique latine et en Afrique du Nord, concernant ses programmes de deuxième et troisième cycles, notamment dans les domaines de l'éducation, de l'administration, de la gestion des coopératives et de l'éthique appliquée.

Brochure institutionnelle